XC Gaming pénalisé pour des bonus interdits

Les autorités de régulation sont très strictes en Suède, notamment en ce qui concerne le jeu responsable. L’opérateur XC Gaming a été interpellé pour avoir offert plus d’un bonus et à un joueur vulnérable en prime. Pour cette faute, l’opérateur a été condamné à payer une amende de 5 millions de couronnes suédoises.

Des règles strictes

Le directeur du Spelinspektionen, le régulateur des jeux d’argent en Suède, avait déjà prévenu qu’il ciblerait tous les opérateurs qui ne respectent pas la règlementation en vigueur. Cette déclaration a eu lieu juste après la sanction d’un opérateur illicite par le régulateur.

Cela n’a pourtant pas freiné XC Gaming qui a décidé d’offrir un nombre de bonus supérieur à ce que la loi autorise. Celle-ci explique pourtant clairement que les plateformes de jeux de hasard suédoises ne peuvent offrir qu’un seul bonus par client. Par ailleurs, ce cadeau ne devrait être offert qu’après l’inscription du client.  Le Spelinspektionen a très vite découvert la manœuvre interdite effectuée par XC Gaming. C’est à travers ses plateformes Frankfred et Klirr que l’opérateur donnait des bonus à plusieurs occasions.  

Un jugement plutôt clément

Pourtant, XC Gaming a fait une autre erreur vis-à-vis des règles imposées par le régulateur des jeux de hasard suédois. Il s’est avéré que les cadeaux et les bonus ont été offerts à un joueur considéré comme fragile. Or, la règlementation en vigueur stipule clairement que les opérateurs de jeux doivent être responsables de leurs membres et les protéger du jeu excessif.

Pour sa défense, XC Gaming a avancé que les cadeaux n’étaient pas liés au jeu et n’étaient donc pas considérés comme des bonus. Pour le Spelinspektionen, il s’agit tout de même d’une violation de la loi, ce qui justifie les sanctions à l’encontre de l’opérateur. Ce dernier s’est alors vu pénalisé d’une amende de 5 millions de couronnes suédoises, soit un peu moins de 600 000 euros. Pour les observateurs, c’est une sanction assez légère étant donné que l’amende aurait pu être de 10% du chiffre d’affaires de XC Gaming. Comme celui-ci est de 707,3 millions SEK, l’amende aurait pu atteindre les 70 millions SEK, soit plus de 8 millions d’euros.