Une religieuse détourne des fonds pour jouer dans les casinos de Las Vegas

nonnes

La rédaction de casinoenligne.net a souvent rapporté des cas de détournement d’argent pour pouvoir jouer au casino. Nous avons relaté des chefs d’entreprises ou bien des employés victimes de jeu excessif et qui ont dilapidé la caisse de leurs sociétés.

Cependant, le fait divers suivant est assez particulier. En effet, ce n’est ni plus ni moins une religieuse qui a succombé au jeu. Directrice d’une école catholique durant 28 ans, Mary Margaret Kreuper a commencé à piller les fonds en 2008. Elle a donc détourné plus de 800 000 dollars jusqu’en 2018. Accusée de fraude et de blanchiment d’argent, elle risque une peine de 40 ans de prison.

835 000 dollars dépensés à Las Vegas

Sœur Mary Margaret Kreuper a occupé le poste de directrice de l’école catholique St James, à Torrance, dans la banlieue de Los Angeles. Sa congrégation se démarque par le vœu de pauvreté des religieuses quand elles répondent à leur vocation. Cependant, un audit a révélé que la directrice avait détourné des fonds au sein de l’institution scolaire de 2008 à 2018. Ses manigances lui ont permis de soutirer 835 000 dollars provenant de dons, de frais de scolarité et de frais d’inscription. Chose encore plus étonnante, cette somme a servi pour financer les voyages de Mary Margaret Kreuper à Las Vegas. En effet, la septuagénaire a un penchant pour les jeux d’argent.

La directrice exerçait un véritable contrôle sur les comptes de l’école. C’est ainsi qu’elle effectue des retraits et verse de l’argent sur son compte personnel. Elle établit par la suite des rapports frauduleux pour cacher ses manœuvres. Elle aurait également demandé à des employés de falsifier et de détruire des documents qui risquent de la compromettre.

Cependant, un audit a dévoilé le pot aux roses alors que la religieuse allait prendre sa retraite en 2018. Les résultats ont démontré les nombreux rackets perpétrés par la nonne.

Les parents d’élèves portent plainte

Lorsque les soupçons s’élevaient, Mary Margaret Kreuper se défendait avec un argument en béton. Elle affirme que ses voyages à Las Vegas sont payés par un richissime oncle. Une autre religieuse, Sœur Lana Chang, l’aurait également accompagné dans ses périples dans les casinos.

Toutefois, confrontée aux preuves de l’audit, l’ancienne directrice du St James a reconnu ses agissements. Selon le bureau du procureur des États-Unis, elle a admis avoir utilisé les fonds pour payer des frais de carte de crédit et d’importantes dépenses aux jeux de casinos.

Mary Margaret Kreuper a fait part de ses remords, ce qui a dissuadé le diocèse de Los Angeles de porter plainte. Néanmoins, les parents d’élèves ne partagent pas cet avis. Certains sont furieux que leurs enfants n’aient pas pu bénéficier de nouvelles infrastructures à cause des bévues de la religieuse. D’autres avancent qu’un laïc n’aurait pas obtenu le même traitement de faveur. Ils sont ainsi décidés à devenir la partie plaignante.

La nonne fait l’objet de 2 chefs d’accusation : détournements de fonds et fraudes. Elle devra comparaître devant le tribunal le 1er juillet et risque une peine de 40 ans de prison.