Snapchat : les publicités sur les jeux d’argent peuvent être désactivées au Royaume-Uni

Snapchat

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de Snapchat au Royaume-Uni. L’application propose désormais une option qui permet de bloquer les publicités sur les jeux d’argent. Ce filtre renforce la protection des mineurs et contribue à la promotion d’une publicité socialement responsable. Cette mesure a été pleinement approuvée par le Betting and Gaming Council (BGC).

Les publicités sur les jeux d’argent bloquées sur Snapchat

Depuis peu, les réseaux sociaux ont adopté une nouvelle politique concernant les jeux d’argent. Plusieurs plateformes deviennent plus sélectives quant à la diffusion des publicités sur les jeux d’argent. Sur YouTube, la page d’accueil n’est plus disponible pour ce type de contenus marketing. Snapchat suit cet exemple et a introduit une option qui permet aux utilisateurs du Royaume-Uni de bloquer les publicités sur les jeux d’argent. Ils peuvent également désactiver les pop-ups orientant vers les sites de jeux de hasard depuis l’application.

Snapchat collecte des données sur les centres d’intérêt d’une personne via les interactions et les contenus qu’elle consulte. Grâce à cette méthode, le réseau social peut cibler les publicités à diffuser pour cet utilisateur. Si ce dernier s’intéresse aux paris sportifs et aux jeux de casinos en ligne, il verra des promotions sur ces thèmes. Par contre, s’il ne souhaite pas regarder pas voir ces pubs, il aura juste à bloquer leur diffusion.

Une initiative saluée par le BGC

Le Betting and Gaming Council a pris note de la décision de Snapchat et a félicité l’entreprise. Avant le lancement de cette option, les 2 parties ont travaillé en étroite collaboration durant un an. Le BGC n’a pas manqué d’encourager les réseaux sociaux à suivre cet exemple.

L’année dernière, le Royaume-Uni a adopté une réforme afin d’instaurer une publicité socialement responsable. Selon la législation, le BGC est tenu de vérifier si toutes les publicités sur les médias sociaux ciblent des personnes de plus de 25 ans. La démarche de Snapchat lui garantit donc une totale conformité avec le nouveau code de l’industrie du jeu sur les publicités.

La démarche de Snapchat arrive à point nommé puisque de nombreux mineurs sont exposés aux contenus sur les jeux d’argent à travers cette application. En effet, des études ont montré que 50% des utilisateurs de Snapchat ont moins de 25 ans et 23% n’ont pas de diplôme d’études secondaires. De plus, le BGC a déclaré qu’en 2019, 41 000 personnes âgées moins de 16 ans ont été exposés à des publicités sur les jeux d’argent sur les réseaux sociaux. D’autre part, 3% des adultes qui suivent des sites de jeux d’argent le font par le biais de Snapchat.