Silverbond Enterprises Ltd privé de sa licence d’exploitation pour négligence

La UK Gambling Comission peut se montrer extrêmement sévère par rapport à l’application des lois en vigueur au Royaume-Uni. Les opérateurs qui ne respectent pas les conditions requises en matière de changement de gestion ou de contrôle des joueurs peuvent se voir retirer leur licence d’exploitation. C’est le cas de Silverbond Enterprises Ltd qui a […]

La UK Gambling Comission peut se montrer extrêmement sévère par rapport à l’application des lois en vigueur au Royaume-Uni. Les opérateurs qui ne respectent pas les conditions requises en matière de changement de gestion ou de contrôle des joueurs peuvent se voir retirer leur licence d’exploitation. C’est le cas de Silverbond Enterprises Ltd qui a perdu la gestion du Park Lane Casino en octobre dernier.

La sanction due à l’incompétence du nouveau responsable

Le comité de régulation a examiné le dossier du Park Lane Casino après une audition des responsables. L’UK Gambling Commission a tout simplement ordonné l’annulation de la licence accordée à Silverbond Enterprises Ltd. Pour cela, l’organisme s’est référé à l’article 102 de la loi portant sur les jeux de hasard. L’opérateur a effectué un changement dans la direction du casino sans en référer aux autorités. De plus, jusqu’à l’audition, le nouveau contrôleur de gestion n’a toujours pas été déclaré. C’est le 2ème opérateur suspendu par l’organisme de contrôle des jeux de hasard pour les mêmes raisons après le cas de Hefty Fine l’année dernière.

Pour Helen Venn, la directrice exécutive de l’UK Gambling Commission, les tâches prioritaires de l’organisme consistent à contrôler la sécurité du public et à maintenir une relation de confiance entre tous les acteurs de l’industrie du jeu. Or, l’origine des fonds utilisés pour l’acquisition de la licence de l’établissement et son bon fonctionnement est assez floue. Il en est de même pour l’identité des individus à qui seront versés les bénéfices obtenus.  

Par ailleurs, l’UK Gambling Commission s’inquiète également de la compétence du nouveau responsable de gestion du casino. En effet, celui-ci s’est avéré incapable de fournir les informations demandées dans le cadre de l’enquête. Même celles qu’il a données se sont avérées peu précises. Ce sont ainsi les raisons du retrait de la licence octroyée à Silverbond Enterprises Ltd ordonné le 21 octobre 2020.

L’opérateur déjà averti en 2019

Cette décision prendra effet à partir de 18 novembre. Silverbond Enterprises Ltd a jusqu’à cette date pour faire appel de ce jugement. L’opérateur a déjà eu affaire à l’UK Gambling Commission auparavant, ce qui peut expliquer cette sentence assez sévère. 2 faits ont attiré l’attention de l’organisme de régulation des jeux de hasard au cours de l’année 2019.

Tout d’abord, il a constaté le manquement de la société Silverbond par rapport à la lutte contre le blanchissement d’argent. Pourtant, la participation des établissements à cette cause figure parmi les conditions pour obtenir une licence d’exploitation.

Ensuite, le casino a montré une négligence inquiétante par rapport à des joueurs qui montraient des signes de jeu excessif. En effet, le Park Lane Casino n’a pris aucune mesure pour exclure les joueurs excessifs ou les empêcher de faire de gros paris.

Face à tous ces incidents, la UK Gambling Commission a donné un avertissement à Silverbond Enterprises Ltd concernant sa licence et imposé des conditions afin de pouvoir la garder. En plus de cela, l’organisme a également infligé une amende assez corsée de 1,8 million de livres sterling.