Russie : des mesures restrictives sur les paiements de jeux d’argent

Russie

La Russie resserre l’étau contre les jeux d’argent en ligne illégaux. Récemment, la Banque Centrale du pays a entamé des restrictions visant essentiellement les paiements sur les jeux d’argent en ligne. Les portefeuilles électroniques ne sont plus disponibles aussi bien sur les sites de paris sportifs que sur les casinos en ligne. D’autre part, les autorités projettent de réglementer ce secteur et de mettre en place un régulateur.

Les paiements en ligne bloqués

La Russie a pris des mesures draconiennes pour endiguer les sites de paris sportifs et de jeux de casinos en ligne illégaux. Depuis de mois de décembre, la Banque Centrale a pris la décision de bloquer tous les paiements en ligne. Cette restriction concerne notamment les transactions vers l’étranger. Ainsi, les portefeuilles électroniques Qiwi et YooMoney n’ont pas été accessibles. Les autorités sont intraitables et infligent même des sanctions. Une dizaine d’institutions financières et de services de paiement en ligne ont contracté une amende pour avoir effectué des transactions sur des sites de jeux d’argent et de paris sportifs illégaux. Pour certaines banques, les licences leur ont été même retirées.

Cette mesure restrictive concerne également d’autres moyens de paiement. Les cartes bancaires ne sont plus acceptées pour effectuer des dépôts sur les plateformes de jeux d’argent illégales. De même, les transferts de fonds à partir d’une banque en ligne ne sont pas autorisés.
Ces contraintes ne sont pas sans conséquence sur diverses entreprises dont les activités ralentissent. Car il faut savoir que les paris sportifs sont réglementés en Russie. Par contre, les jeux de casino en ligne ne sont pas encore régulés.

Mise en place d’un régulateur

Face aux restrictions des méthodes de paiement, les bookmakers et plateformes de jeux d’argent en ligne se sont tournés vers la cryptomonnaie. En effet, les transactions se font uniquement avec les Bitcoins. Certains sites s’adresseraient à des joueurs de longue date pour effectuer leurs transactions.

Bien qu’autorisés, les jeux d’argent n’ont pas fait l’objet d’une réglementation efficace en Russie. Cette lacune a ouvert une brèche aux opérateurs illégaux et a terni l’image de cette industrie. Les casinos terrestres ne peuvent proposer leurs services que dans 5 régions alors que les casinos en ligne sont interdits. Récemment, des parlementaires ont soumis un projet de loi visant à mettre en place un régulateur unique pour les jeux d’argent. Ce projet de loi devrait être approuvé par le Parlement russe et entrer en vigueur cette année.

L’entité de régulation des jeux aura donc la lourde tâche d’assainir le secteur notamment de poursuivre les opérateurs de jeux d’argent illégaux. Elle sera en charge de contrôler les opérateurs physiques et les sites de jeux d’argent. Il devra également s’assurer de la collecte des diverses recettes fiscales générées par l’industrie des jeux d’argent.

Malgré les diverses contraintes, l’industrie du jeu est dynamique en Russie. Des projets de nouveaux casinos sont étudiés et sortent de terre. Le secteur s’avère être très prolifique Russie puisqu’en 2019, les profits des opérateurs étaient estimés à 17 milliards de dollars. Grâce au nouveau régulateur, le pays ne sera plus privé de cette manne financière.