Plusieurs casinos deviennent non-fumeurs suite au Covid-19

L’après-Covid pose un autre sujet de débat pour l’industrie des jeux d’argent : les casinos non-fumeurs pourraient-ils devenir la nouvelle référence. Les organismes soutenant l’interdiction de fumer dans les casinos appuient leur cause avec des données. 70 % des participants à une étude de l’Americans for Nonsmokers' Rights (ANR) affirment être gênés par la fumée de cigarette dans les casinos. En outre, 88 % préfèrent jouer dans un casino non-fumeurs si l’établissement propose une zone extérieure pour fumer. Au-delà du confort, la santé des fumeurs passifs, joueurs et personnel des casinos, est préoccupante. Un employé d’un casino d’Atlantic City s’inquiète même que la protection contre le Covid-19 soit garantie alors que celle contre le tabagisme passif est aussi cruciale. D’autre part, les investisseurs prennent désormais à cœur les responsabilités sociétales et la gouvernance d’entreprise. Pour respecter les engagements RSE, les opérateurs de jeux d’argent ne peuvent donc pas concevoir un établissement où il est possible de fumer à l’intérieur.

La pandémie du Covid-19 a relancé le débat sur les zones fumeurs et non-fumeurs. De nombreux établissements de jeux à travers le monde ont saisi la balle au bond pour mettre en place de nouvelles règles. À Macao, les joueurs doivent désormais respecter des restrictions antitabac. Aux Etas-Unis et en Europe, plusieurs casinos deviennent non-fumeurs notamment à l’issue des confinements. Une mesure qui n’a pas fait de vagues et à laquelle la clientèle s’est bien adaptée.

Des règles antitabac après le Covid-19

La majeure partie des casinos ont dû fermer leur porte lorsque la crise sanitaire du Covid-19 a frappé. Plusieurs pays ont opté pour le confinement afin de ralentir la propagation du virus. Lors du déconfinement, de nouvelles mesures sanitaires ont dû être imposées. La question du tabagisme est revenue au cœur des débats. La plupart des opérateurs de jeux ont misé sur la prudence et adoptent des règles antitabac dans leurs établissements.

C’est le cas par exemple des casinos de Macao. Il en est de même aux États-Unis où de nombreux casinos décident de devenir non-fumeurs quand ils reprennent leurs activités. Au New Jersey, le gouverneur décrète une politique antitabac dans tous les casinos de l’État. Ainsi, plus de 200 casinos d’Atlantic City se conforment à cette consigne à leur réouverture. À Las Vegas, le Park MGM est le premier établissement de Las Vegas à être non-fumeur alors que les casinos du Nevada rouvrent leurs portes.

Cependant, certains opérateurs ont été frileux quant à l’interdiction de fumer dans leurs établissements. Ces derniers craignent que cette mesure n’ait des répercussions sur leurs chiffres d’affaires. Des appréhensions réfutées par divers succès, dont le casino Ho-Chunk Gaming Madison, dans le Wisconsin. Selon le directeur, cette maison de jeux est devenue non-fumeur en 2015 et ses revenus ont atteint des chiffres records durant les 3 dernières années. D’autre part, les analystes ont démontré que la fermeture a principalement causé d’énormes pertes aux casinos plutôt que l’application de mesures antitabac.

Casino non-fumeur, la nouvelle référence ?

L’après-Covid pose un autre sujet de débat pour l’industrie des jeux d’argent : les casinos non-fumeurs pourraient-ils devenir la nouvelle référence. Les organismes soutenant l’interdiction de fumer dans les casinos appuient leur cause avec des données. 70 % des participants à une étude de l’Americans for Nonsmokers’ Rights (ANR) affirment être gênés par la fumée de cigarette dans les casinos. En outre, 88 % préfèrent jouer dans un casino non-fumeurs si l’établissement propose une zone extérieure pour fumer.

Au-delà du confort, la santé des fumeurs passifs, joueurs et personnel des casinos, est préoccupante. Un employé d’un casino d’Atlantic City s’inquiète même que la protection contre le Covid-19 soit garantie alors que celle contre le tabagisme passif est aussi cruciale.

D’autre part, les investisseurs prennent désormais à cœur les responsabilités sociétales et la gouvernance d’entreprise. Pour respecter les engagements RSE, les opérateurs de jeux d’argent ne peuvent donc pas concevoir un établissement où il est possible de fumer à l’intérieur.