Macao : le mandat d’arrêt à l’encontre du PDG de Suncity a porté ses fruits

Récemment, un avis d’arrestation a été lancé en Chine continentale pour Alvin Chau. Il est accusé d’avoir participé à des transactions de jeux illégaux. Les autorités de Macao l’ont placé en détention en attendant le fin mot de l’histoire. Alvin Chau risque de lourdes peines Dans un communiqué de presse, le gouvernement de Macao a […]

Alvin Chau, PDG de Suncity

Récemment, un avis d’arrestation a été lancé en Chine continentale pour Alvin Chau. Il est accusé d’avoir participé à des transactions de jeux illégaux. Les autorités de Macao l’ont placé en détention en attendant le fin mot de l’histoire.

Alvin Chau risque de lourdes peines

Dans un communiqué de presse, le gouvernement de Macao a confirmé que le leader de Suncity Group, l’opérateur junket le plus influent sur les lieux, a été interpellé par la police locale. Le vendredi 26 novembre 2021, le parquet de Wenzhou, situé dans la province du Zhejiang en Chine, a émis un mandat d’arrêt destiné à Alvin Chau. En réalité, il est soupçonné d’avoir organisé des jeux d’argent transfrontaliers pour des joueurs chinois. Pourtant, toutes formes de jeux de casino en ligne ou dans un établissement physique sont prohibées sur la Chine continentale. Le lendemain, le suspect est appréhendé et détenu à Macao avec d’autres individus associés à ces actes frauduleux. En outre, les autorités de la Région Administrative Spéciale (RAS) de Macao ont rappelé aux opérateurs de l’industrie du jeu qu’ils doivent strictement se plier aux lois du pays.

Selon les rapports officiels, Alvin Chau a été prié de se rendre dès que possible une fois que l’alerte a été diffusée. D’ailleurs, le parquet populaire de Wenzhou a indiqué que ce milliardaire de Macao a gravement perturbé l’ordre social de la Chine. Il semblerait qu’il a amassé une immense fortune en effectuant des opérations de jeux de casino au-delà des frontières autorisées. Zhang Ningning, son complice présumé, est aussi dans la ligne de mire des hauts responsables chinois. Manifestement, ces 2 individus seraient les membres d’un groupe de jeu d’argent transfrontalier. De surcroit, ils auraient établi clandestinement un casino au sein de la Chine continentale.

Un crime organisé

En juillet 2020, les investigations sur cette prétendue infraction de la part d’Alvin Chau ont débuté. Le résultat de l’enquête stipule, entre autres, que ce magnat des jeux de hasard a proposé des voyages junket aux citoyens chinois. Il aurait également offert des services de transport et des assistances supplémentaires par la même occasion. De cette façon, ses clients se divertissent dans ses salles de jeux à l’étranger grâce aux agents postés en Chine continentale. En outre, il parait que Chau y a implanté une société chargée de faciliter les transactions d’argent illicites des joueurs chinois et le recouvrement de leurs dettes de jeu. Pour ce faire, il collaborerait étroitement avec des banques clandestines.

Par ailleurs, les plaignants prétendent que cette organisation irrégulière dirigée par Alvin Chau comptait près de 80 000 joueurs, 12 000 agents de terrain et 199 actionnaires en 2020. Le document précise notamment que le capital investi dans cette affaire illégale est spécialement pharaonique. À la suite de l’examen des faits criminels liés à cet entrepreneur originaire de Macao, la ville de Wenzhou a décrété son arrestation. À présent, les législateurs de la région ont engagé des poursuites contre Alvin Chau et ses acolytes, dont 8 hommes et 2 femmes.