Le Japon travaille sur la reconnaissance faciale pour lutter contre l’addiction aux jeux

L’industrie du jeu d’argent réglementé fait partie des atouts économiques majeurs du Japon. Il faut dire que ce marché est l’un des plus prospères de la planète. Le pays a ainsi décidé d’étendre ce secteur en accueillant le projet « Integrated Resort ». Ayant connaissance des problèmes liés à ce type de divertissement, le gouvernement japonais propose la mise en place d’une stratégie destinée à atténuer les effets négatifs et parfois inévitables des jeux d’argent.

Développement du secteur des jeux d’argents au Japon

Le Japon a décidé fin 2018 de donner un air nouveau aux industries des jeux de hasard. Le Premier ministre Shinzo Abe a en effet conscience de l’apport financier généré par cet univers où beaucoup d’argents circulent.

Le pays hébergera alors le projet IntegratedResort (IR) qui consiste à l’installation d’un certain nombre de géants du secteur du jeu de hasard au Japon. Espérant attirés des joueurs des contrées voisines, notamment la chine où les jeux sont fortement réglementés, le Premier ministre Shinzo Abe y voit un atout économique. Le gouvernement japonais et les acteurs concernés ont dans cette démarche soulevé une problématique majeure liée au secteur : la protection des joueurs vis-à-vis de la dépendance au jeu.

Technologie de reconnaissance faciale pour identifier les individus à problème

Une stratégie visant à identifier les individus manifestant des formes de dépendance au jeu a été mise en place par le gouvernement japonais. Les sociétés de jeu qui vont ouvrir leurs portes dans le pays devront pour cela recourir à une technologie de reconnaissance faciale.

En effet, la dépendance au jeu est un cas assez commun dans l’industrie du jeu. Pour les casinos, que celui-ci soit en ligne ou terrestre, identifier et éloigner les individus victimes d’un problème lié au jeu de leur structure est un défi constant. Ils mettent souvent en place plusieurs contrôles d’identité, mais force est de contacter que ces personnes atteintes d’une forme de toxicomanie parviennent à les contourner.

C’est en ayant conscience de l’inefficacité de certains de ces systèmes que le gouvernement japonais impose aux futurs établissements de jeu du pays d’utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour identifier les personnes présentant une forme de dépendance au jeu.

Objectifs liés à l’instauration de cette stratégie

Cette technologie de reconnaissance faciale permettra aux établissements de contrôler ses joueurs. Dans les grandes lignes, l’objectif primaire est de faire un suivi des joueurs présentant des signes de dépendance et qui ont été exclus du système.

Après avoir été testée sur les « IntegratedResort », cette mesure sera également mise en place dans les autres structures de jeu d’argent japonais anciennement installées.

Des centres de consultation destinés à accueillir les personnes risquant d’être atteintes de dépendance aussi sont mis en place dans les préfectures concernées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *