« Very Bad Trip » : une partie de blackjack légendaire

very bad trip blackjack

Vous étiez plié de rire en regardant le film Very Bad Trip ou The Hangover ? Nous aussi. Mais aviez-vous remarqué que cette comédie met en scène une partie de blackjack qui est entrée dans la légende. Si ce n’est pas le cas, revivez cette scène mythique à travers notre article.

C’est vrai, Very Bad Trip n’est pas un film de blackjack à part entière, mais on a pas pu s’empêcher de faire revivre aux amateurs de casino ce grand moment de cinéma !

Un enterrement de vie de garçon vire au drame

Avant de vous parler de la partie de blackjack, on vous met au parfum de ce film sorti en 2009. Phil, Stu et Alan organisent l’enterrement de vie de garçon de leur ami Doug à Las Vegas. Les 4 compères descendent au Caesars Palace, un établissement emblématique et commencent la soirée sur le toit de l’établissement. L’un d’eux verse de la drogue dans les verres et la fête tourne au drame. Sauf que le lendemain, personne ne se souvient de ce qui s’est passé la veille. Ils n’arrivent pas à expliquer comment un bébé et un tigre ont atterri dans leur suite. Le pire ? Doug a disparu. Le reste de la bande cherche alors des indices pour se remémorer les évènements de la veille et pour retrouver leur ami.

Après quelques péripéties, Phil, Stu et Alan apprennent que Doug est retenu en otage par un gang chinois. Durant leur virée nocturne, la bande avait volé les gains au casino du chef de gang. Pour que leur ami soit libéré, ils doivent donc rendre l’argent volé. Ils retournent au Caesars Palace et fouillent la suite, mais ne retrouvent aucune trace de l’argent. Par contre, Alan retrouve son livre détaillant plusieurs stratégies de blackjack, dont la martingale. Sans autre alternative, les compères risquent le tout pour le tout et descendent au casino blackjack. On vous laisse deviner la suite ?

Bradley Cooper, Ed Helms, Zach Galifianakis et Justin Bartha vous garantissent des fous rires tout au long de ce long métrage.

La martingale au Caesars Palace

Alors, revenons-en au blackjack. Alan et Phil observent une partie avant de s’installer sur une table blackjack. Ils sont rejoints par Stu et son amie. La partie commence lorsque Stu entonne la réplique devenue légendaire « let’s play to blackjack ». Alan et Stu placent des mises chacun de leur côté. Le croupier distribue les cartes, Stu découvre les siennes et remporte sa première victoire. Devant Alan, des formules mathématiques défilent et illustrent qu’il calcule les probabilités pour gagner. Ses lèvres bougent légèrement, donne-t-il des consignes à ses amis ? En tout cas, la stratégie fonctionne et les victoires s’enchaînent. Si ses amis hurlent de joie pour chaque gain remporté, Alan reste stoïque et concentré sur le jeu. Les jetons s’accumulent alors que la bande remporte successivement des blackjacks. Phil déclare énergiquement que son ami ne peut être battu. En effet, les victoires consécutives mettent la puce à l’oreille des responsables du casino. Ces derniers décident d’intervenir et se dirigent vers leur table. On ne va quand même pas vous raconter le film en entier ! On vous laisse découvrir si Alan et sa bande ont pu encaisser leurs gains et retrouver Doug.

Pour les amoureux du 7ème art :