L’assurance au blackjack : à prendre ou à laisser ?

table de blackjack

Pour la simplicité de ses règles et ses fortes potentialités de gains, le jeu de casino blackjack rencontre un franc succès auprès des gamblers. Pour rappel, la mission est de battre la maison représentée par le croupier. Pour ce faire, plusieurs joueurs optent pour l’assurance, une stratégie blackjack fréquemment largement répandue. En quoi consiste également prendre une assurance au blackjack ? Cela vaut-il vraiment le coup ? Suivez le guide, on vous dit tout.

Qu’est-ce que l’assurance au blackjack ?

Rappelons d’abord que pour remporter une victoire, vos cartes doivent présenter une valeur de points supérieure à celle du croupier. Cependant, vous devez veiller à ne pas dépasser 21. Celui qui totalise 21 points réalise un blackjack. Les cartes ont une valeur comprise entre 2 et 10. En principe, l’As équivaut à 1 point tandis que le Roi, la Reine, le Valet et le 10 valent 10 points.

Les parties de blackjack présentent une particularité avec l’option assurance. L’assurance au blackjack peut garantir aux joueurs une immunité face à un croupier qui peut dévoiler un blackjack avec ses cartes. Si vous choisissez cette stratégie, vous devez placer la moitié de votre mise initiale. Par exemple, si vous avez placé 50 €, pour obtenir l’assurance, vous devez placer 25 € de plus en mise latérale. Cette fonctionnalité est censée être une garantie pour le joueur de ne pas rentrer les mains vides. La maîtrise de cette technique ne s’acquiert qu’avec le temps. Ainsi, pour se faire la main, entraînez-vous en lançant des parties de blackjack en ligne en mode démo. Vous verrez qu’au fil du temps, l’une des astuces pour gagner au blackjack deviendra un jeu d’enfant.

Les règles de l’assurance au blackjack

Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez prendre une assurance que sur invitation du croupier. Vous n’avez donc pas la possibilité de sélectionner cette option à n’importe quel moment. En général, le croupier vous demande de prendre une assurance lorsque sa première carte est un As. En effet, s’il obtient 10 points avec sa deuxième carte, il remporte un blackjack. Si vous souhaitez assurer votre pari, vous cliquez sur « Buy Insurance », si vous déclinez l’offre, cliquez sur « No Insurance ».

Vous avez deux possibilités de gains avec une assurance au blackjack. Si le croupier décroche une victoire, vous encaissez l’assurance. Si au contraire, votre main est plus forte que celle de la banque, vous gagnez avec votre mise initiale. Mettons tout cela en pratique et reprenons le précédent exemple de pari. Vous avez misé 50 € et vos cartes affichent 18 points. Le croupier a eu un As et vous demande si vous voulez souscrire l’assurance. Vous décidez de miser 25 € supplémentaires.

Première possibilité : le dealer dévoile un Roi, qui, ajouté à l’As, lui donne donc un blackjack. Vous perdez alors votre mise initiale, mais comme vous avez opté pour une assurance de 25 €, vous encaissez 50 €. C’est ici que la cote inscrite sur les tables de blackjack prend tout son sens : l’assurance paie 2 contre 1. Vous n’avez donc enregistré ni une perte ni un profit, car vous avez récupéré 50 €, la valeur de votre mise initiale.

Deuxième possibilité : la deuxième carte du croupier est un 5, ce qui lui fait un total de 6 points. Grâce à vos 18 points, vous êtes toujours gagnant et vous empochez avec la mise initiale. Par contre, vous avez perdu l’assurance.

Troisième possibilité : le croupier n’a pas fait un blackjack, mais sa main est plus forte que la vôtre. Cette issue est la plus désagréable, car vous perdez non seulement votre mise, mais aussi votre assurance. Vous n’avez malheureusement aucune possibilité de gains.

Accepter une assurance au blackjack ne présente donc pas que des avantages, cela implique également des risques. C’est un pari à double tranchant qu’il faut manier avec beaucoup de finesse.

À quel moment assurer son pari au blackjack ?

L’assurance fait partie des astuces pour gagner au blackjack, mais elle ne doit pas être prise à la légère. Certains joueurs ont tendance à prendre l’assurance dès que le croupier obtient une bûche (Roi, Reine, Valet). L’idée ne consiste pas à prendre une assurance à chaque fois que vous placez une mise. Souvenez-vous que l’assurance ne garantit toujours pas que des gains !

Avant de céder à la panique, il faut savoir que si le croupier a un As ou un Valet, ses chances d’obtenir un blackjack sont infimes : une chance sur dix. En effet, le sabot ne compte que 16 cartes ayant la valeur de 10 points. C’est pour cela que les joueurs aguerris préfèrent se passer d’une assurance et plutôt se fier à leur bonne étoile.

Cette stratégie blackjack ne serait bénéfique qu’aux personnes ayant la capacité de compter les cartes. Elles peuvent retenir le nombre de cartes de 10 points qui restent dans le sabot. Si aucune des cartes n’a pas encore été tirée, il est préférable de prendre une assurance. Néanmoins, le comptage de cartes n’est pas une astuce conseillée pour les jeux de casino en ligne.

L’assurance au blackjack : bonne ou mauvaise stratégie ?

Bien que l’assurance soit une stratégie largement pratiquée, elle constitue néanmoins un risque. Comme cette option offre 3 issues, vous pouvez tout aussi bien gagner que perdre. Dans les deux premières possibilités citées précédemment, vous remportez des gains soit avec votre mise initiale, soit avec la mise latérale de l’assurance. Mais avec la troisième possibilité, si les cartes du croupier affichent plus de points que les vôtres, vous perdez toutes les mises !

Sur le long terme, engager une assurance à chaque tirage de carte ne semble pas bénéfique. Prendre une assurance signifie placer une mise supplémentaire. Vous devez donc prendre en compte que si vous assurez votre pari à chaque fois, vous prenez le risque de perdre gros. Par exemple, si le croupier n’obtient pas de blackjack, mais qu’il a quand même une main plus forte, vous perdez donc à tous les coups. Si vous voulez des victoires régulières, il ne faut pas tomber dans le piège de prendre une assurance à tout moment. Faites confiance à votre instinct et laissez plutôt dame chance agir en votre faveur.

Certains joueurs préfèrent même l’option « Abandonner » à celle de l’assurance. Cette technique permet également de se protéger contre l’éventualité d’un blackjack pour le croupier ou d’une main plus forte. Si vous choisissez d’abandonner, le croupier ne dévoile pas sa carte. De plus, vous récupérez la moitié de votre mise initiale. Vous êtes donc à l’abri d’une grosse perte. « Abandonner » est conseillé lorsque la première carte du croupier a une valeur de 10 points. Il a donc de fortes chances d’obtenir un blackjack ou bien des points largement supérieurs.

La chance tient une place importante dans les jeux d’argent. Toutefois, il est toujours utile de connaître les règles de base. Si vous souhaitez devenir un as du blackjack, exercez-vous sur les modes fun de différentes tables. Vous avez un large choix entre les productions de Pragamatic Play, Microgaming, Play’n Go, Yggdrasil, iSoftbet, Playtech, Habanero, NetxGen, Quickfire, NetEnt, BetSoft ou encore 1X2 Gaming. Vous apprendrez d’autres astuces pour gagner au blackjack au cours de différentes parties.

Vous souhaitez en savoir plus ? Notre dossier continue ici :