Les stratégies au baccara

baccara table de jeu casino

Le baccara est le jeu de casino par excellence, il permet de se divertir tout en donnant l’opportunité de se faire un maximum d’argent. Cependant, comme dans tous les jeux de hasard purs, le talent individuel n’est pas requis. En effet, dès que vos mises sont placées, vous n’avez plus aucun impact sur les résultats de la partie. Toutefois, il est nécessaire de faire preuve de stratégie pour à la fois limiter ses pertes et maximiser ses profits.

La gestion de la bankroll

La bankroll est le budget que vous allouez uniquement aux jeux de hasard, celle-ci doit absolument être séparée de vos finances personnelles afin de ne pas impacter les autres charges que vous avez. Pour éviter de l’épuiser rapidement, il faut apprendre à la gérer convenablement. Pour cela, il est préférable de ne faire que des petites mises, surtout en début de partie. De cette manière, vous pouvez jouer un maximum de mains et avoir l’occasion de remonter la pente en cas « d’accident ».

L’autre bonne méthode de gestion de la bankroll est de toujours récupérer vos gains quand vous gagnez une main. Ainsi, vous serez en mesure de calculer quel pourcentage vous souhaitez placer pour la prochaine donne. En misant directement tous vos gains, vous risquez de tous les perdre par malchance sur une seule main.

Il n’est pas nécessaire de faire de grosses mises, vous pouvez très bien faire des petites mises, mais assez fréquemment. Les gains obtenus peuvent sembler dérisoires, mais quand elles sont fréquentes, leur somme peut donner des profits plus qu’intéressants.

Faire preuve de patience

Contrairement au black jack ou au poker, les joueurs ne déterminent pas l’issue d’une partie de baccara. Leur seul rôle consiste à miser sur la banque, le ponte ou l’égalité. De ce fait, vous n’avez aucune obligation de miser à chaque fois. Vous pouvez vous contenter d’observer la partie pendant plusieurs minutes sans jouer. Si par exemple, la table est pleine et les joueurs présents sont tous un peu agités, vous pouvez faire une petite pause si vous n’êtes pas à l’aise. Vous reprendrez alors vos remises quand la table sera un peu plus calme ou quand vous sentirez que c’est le bon moment.

Suivre son intuition

Le Tie ou mise sur une égalité entre la banque et le ponte a une cote de 8 contre 1, ce qui offre des gains très intéressants. Toutefois, les chances qu’il arrive sont assez faibles puisqu’elles ne sont que de 9,53%. Par moment, vous pouvez miser pour tenter un joli coup, mais il est préférable de ne miser dessus qu’assez rarement.

Ensuite, il y a 44,62 % de chances que la main de la banque soit victorieuse. Même si l’avantage est faible, il est plus judicieux de miser sur la banque en cas de doute.

Vous ne devez pas oublier que le baccara est avant tout un jeu de hasard, il ne faut donc pas laisser la peur dicter vos décisions. Même si certaines probabilités montrent le contraire, vous devez parfois laisser parler vos intuitions, ce sont elles qui vont augmenter vos chances de gagner un gros pot.

Une bonne gestion du temps

Bien entendu, aller au casino suppose une volonté d’amasser de l’argent. Pourtant, soyez sûr que vos gains potentiels dépendront essentiellement de votre humeur. En effet, quand vous êtes sur une table, il est essentiel de penser à s’amuser. Une fois que vous n’avez plus de plaisir, le « rush » peut vite disparaitre avec.

Vous devez donc vous fixer une limite de temps de jeu où vous savez que vous avez encore toute votre concentration. Certains joueurs peuvent passer des nuits entières sur une table de baccara, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Quand vous débutez, vous devez apprendre à vous connaitre et à voir au bout de combien de temps vous n’avez plus vraiment de plaisir. Une fois que vous sentez une certaine fatigue et une sensation de paresse, il faut vous arrêter. Faire un forcing pour continuer risque alors d’entraîner des pertes inutiles.

Ne pas négliger les commissions

Comme il est mentionné dans les règles du baccara, l’un des choix que vous avez est de miser sur la victoire de la main de la banque. Dans le cas échéant, il est obligatoire de s’acquitter d’une commission équivalent à 5% des gains obtenus. Donc, lorsque vous êtes sur une table, vous devez payer cette commission à chaque fois que vous pariez sur la banque et que vous gagnez. Le paiement doit être effectué une fois que vous quittez la table.

Le danger encouru est de continuer à jouer trop longtemps et de perdre tous vos gains. Dans ce cas, vous risquez de ne plus avoir les moyens de régler la banque et de vous retrouver avec des dettes pourtant évitables. Comme il n’est pas très pratique de calculer à chaque fois le montant à déduire de ses gains en pleine partie, il est préférable de toujours garder une certaine somme et à la conserver pour régler les comptes à la fin de la partie.

Il est à noter que sur un casino en ligne, la procédure est plus simple étant donné que les commissions sont directement prélevées après chaque tour où la banque est gagnante.

Ne pas tenir compte de l’historique du jeu

Beaucoup de joueurs font l’erreur d’essayer d’anticiper le jeu grâce à l’historique de jeu. D’ailleurs, certains casinos incitent également leurs clients à en tenir compte. Dans ce cas, il ne faut pas oublier que les établissements cherchent avant tout à stabiliser leurs profits.

Il faut savoir qu’au baccara, les cartes sont toujours mélangées à chaque nouvelle donne. De ce fait, la banque, le ponte et l’égalité ont toutes les mêmes probabilités de victoire à chaque fois. Il ne sert donc strictement à rien d’évaluer le jeu en fonction de l’historique, cela ne serait qu’une perte de temps sans aucune valeur ajoutée.

Les amateurs de baccara seront heureux de découvrir notre dossier :