Apprendre à jouer au baccara en ligne

baccarat en ligne logo

Que vous soyez dans un casino terrestre ou en ligne, vous trouverez toujours forcément une table de baccara. C’est un jeu à la fois très simple et très fructueux puisqu’il vous donne l’occasion d’obtenir des gains assez importants. De plus, le jeu est très ludique : vous n’avez pas besoin d’un talent particulier pour gagner, étant donné que vous n’affrontez aucun adversaire direct.

Les règles du baccara

Une table de baccara peut accueillir 14 joueurs au maximum. Au mini baccara, seules 7 personnes sont autorisées à s’asseoir autour du tapis vert. La différence entre les 2 jeux réside uniquement dans la taille de la table, les règles sont quant à elles totalement similaires.

Chaque joueur a une place qui lui est allouée et est composée de 3 cases. Ces cases désignent les mains sur lesquelles les joueurs veulent miser, il peut s’agir soit du joueur principal ou punto, soit du croupier ou banco, soit d’une égalité entre les 2. Il est à noter que les 14 joueurs sont installés sur des places numérotées de 1 à 15 puisqu’il n’y a pas de numéro 13. En effet, ce chiffre est considéré comme un porte malheur, c’est pourquoi on évite de le mettre.

Au début d’une main, les joueurs misent directement et le croupier distribue 2 cartes pour le joueur « ponte » et pour lui qui représente la banque. Dès que la distribution des cartes commence, les mises sont arrêtées.

La valeur des cartes

Le but du jeu est d’avoir un 9 ou d’être le plus proche de cette valeur. Les deux cartes vont s’additionner pour obtenir une valeur comprise entre 0 et 9.

Les 10, les valets, les dames et les rois n’ont aucune valeur, d’où le nom baccara qui signifie « rien » en italien. Les as ont une valeur de 1 point, et enfin les cartes comprises entre 2 et 9 ont une valeur nominale.

Il est probable que les cartes atteignent une valeur supérieure à 9. Dans ce cas, on annule la dizaine et on ne garde que l’unité. On peut prendre l’exemple d’une main constituée d’un 9 et d’un 8, ce qui donne un total de 17. On enlève la dizaine, ce qui donne une valeur de 7, ce qui est un score assez correct. Par contre, s’il s’agit d’un 9 et d’un 2, on obtient un 11, ce qui équivaut à une valeur de 1, qui est alors une main très faible. La suite de la partie en cours dépendra alors de la valeur des mains obtenues.

Les résultats d’une main

La main qui se rapproche le plus de 9 gagne logiquement la manche. Avec un 8 ou un 9, on parle de ce que l’on appelle une main naturelle. S’il s’agit de la main du banquier, tous les joueurs qui ont misé sur « banco » remportent des gains. Si c’est le joueur principal qui a la meilleure main, les gains iront à ceux qui ont parié sur « punto ». Dans le cas où les cartes du punto et du banco ont des valeurs similaires, ce sont les joueurs qui ont misé sur une égalité qui remportent les mises.

Sur une partie où il n’y a pas de main naturelle, il peut y avoir deux cas de figure. Si un joueur a un 6 ou un 7, sa main est définitive. Par contre, si la valeur d’une main varie de 0 à 5 points, il est nécessaire de distribuer une 3ème carte. Celle-ci va alors s’additionner aux 2 premières pour donner une main finale. Par exemple, vous avez un 9-2 qui donne un score de 1 et votre dernière carte est un 9, on obtient alors 9+2+9= 20. En retirant la dizaine, le score est donc de 0, ce qui vous donne une main perdante à coup sûr. Par contre, supposons que la 3ème carte tirée est un 8, cela donne 9+2+8 = 19 auquel on enlève la dizaine, ce qui fait un score final parfait de 9, même s’il n’est plus qualifié de main naturelle.

Il est très important de savoir que si l’une des mains est naturelle, cette dernière est la gagnante d’office. Même si l’autre main a une main entre 0 et 5, la 3ème carte à tirer n’est plus nécessaire.

Aller plus loin ici :