Extension du partenariat entre Intralot et la MDJS

La Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS) collabore avec Intralot depuis 2010. Le fournisseur grec continuera de proposer ses produits à l’opérateur jusqu’à la fin de l’année 2023. Cette nouvelle représente un rebondissement à la suite de leur décision commune de 2021. À l’époque, les 2 partenaires ont modifié les termes de leur contrat. […]

La MDJS et Intralot poursuivent leur partenariat jusqu'en 2023

La Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS) collabore avec Intralot depuis 2010. Le fournisseur grec continuera de proposer ses produits à l’opérateur jusqu’à la fin de l’année 2023. Cette nouvelle représente un rebondissement à la suite de leur décision commune de 2021. À l’époque, les 2 partenaires ont modifié les termes de leur contrat. Ils raccourcissent la durée de leur précédente convention.

Une collaboration de longue durée

Intralot contribue au succès de la MDJS depuis 2010. La société grecque gère et fournit la Marocaine des Jeux en termes de loteries et de paris. Leur association s’est révélée fructueuse, car ils travaillent ensemble depuis plus de 10 ans maintenant.

Cependant, la Covid19 a fortement impacté leur relation. Au départ, les 2 parties ont conclu un contrat de partenariat pour 8 ans. Elles ont convenu de cette période en juin 2019. Toutefois, en mars 2021, ils annoncent la fin de la collaboration pour décembre 2022. 

Aujourd’hui, ces sociétés effectuent un nouveau revirement et décident de reporter la fin du contrat au 31 décembre 2023. La régression du virus et la reprise des activités économiques motivent cette nouvelle.

Du changement s’annonce

En vue de ce changement d’associé, la MJDS a lancé un appel d’offres international en janvier 2022. Comme pour sa collaboration avec Intralot, le prochain partenaire travaillera avec la MDJS pour 8 ans. Ce délai pourra être prolongé de 2 ans supplémentaires selon les décisions des 2 parties.

Les soumissionnaires ont le choix entre 2 lots. Le nouvel opérateur peut fournir des « paris sportifs et des paris mutuels à cotes fixes ». Cette partie de l’offre intègre les paris sur les événements en ligne. La seconde option concerne les « jeux de type loterie, de tombola, de jeux instantanés, de loteries sportives, etc. ». Par contre, les paris sur les courses de chevaux et les lévriers sont exclus. Les entreprises souhaitant répondre à l’appel d’offres peuvent également postuler pour les 2 lots.

Pour présenter leur demande, les fournisseurs doivent payer des frais de 10 000 dirhams. En outre, un dépôt de garantie de 3 millions de Dirhams est nécessaire. La MDJS reçoit les dossiers jusqu’au 04 avril 2022.

Intralot connaît des hauts et des bas

La perspective de perdre un collaborateur tel que la MDJS ne semble pas effrayer Intralot. Le fournisseur grec a publié son rapport d’activités du dernier trimestre 2021. Ces résultats financiers ont connu une hausse significative.

En outre, son EBITDA augmente progressivement. Cet indicateur permet de mesurer l’évolution de la performance d’une entreprise. Par conséquent, à première vue, Intralot est une société prospère, qui fournit ses produits dans de nombreux pays.

Cependant, elle souffre d’une mauvaise réputation par rapport au respect des lois. Cette nouvelle provient d’un contrôle effectué sur Intralot à Washington DC. 

Selon un audit du DC Auditor montre des problèmes de gestion de la part de Intralot. Intralot est soupçonné d’avoir usé de ses relations pour obtenir une grande part du marché des loteries de cet État. Par ailleurs, l’opérateur ne parvient pas à réaliser les tâches qui lui sont confiées. Enfin, l’auditeur l’accuse de fausses déclarations et aussi d’avoir travaillé avec des sociétés partenaires fictives.