Un gagnant du Mega Millions intente une action en justice

Le dernier gagnant Mega Millions protège son identité à tout prix.

Le vendredi 13 janvier 2023, un Américain décide de braver la sombre croyance qui entoure cette date. En effet, il achète un billet de loterie dans une station d’essence du Lebanon, Maine. Le destin lui donne raison, car il devient l’heureux gagnant du fabuleux jackpot de 1,35 milliard de dollars de Mega Millions. Prévenant, il conclut alors un accord de non-divulgation avec la mère de son enfant. Aujourd’hui, il apparaît que cette femme a brisé ce contrat, conduisant à un procès.

Rupture de contrat

Visiblement notre américain a vécu une journée extraordinaire. Non seulement il est devenu milliardaire, mais en plus c’est la première fois que le gain est enregistré dans le Maine. En outre, le montant de sa cagnotte n’est pas loin de celui du plus gros jackpot Mega Millions, soit 1,537 milliards de dollars .

Toutefois, cet originaire du Maine garde la tête sur les épaules. Pragmatique, il a conclu un accord de non-divulgation avec la mère de son enfant avant même d’empocher le pactole. Le gagnant explique qu’il veut prévenir les « problèmes uniques de sûreté, de sécurité et de confidentialité associés au fait de gagner à la loterie ».

Cependant, la femme en question aurait brisé le pacte. Le dossier judiciaire indique qu’elle a partagé des objets protégés avec le père et la belle-mère du gagnant. En conséquence, le nouveau milliardaire la poursuit en justice. Il demande une injonction, assortie de 100 000$ de dommages et intérêts.

De son côté, l’accusée n’a pas encore réagi, mais elle a jusqu’au 06 décembre 2023 pour soumettre sa défense.

Notons que l’identité de tous les protagonistes demeure secrète même durant l’action en justice. En effet, les dossiers mentionnent uniquement des pseudonymes.

Comment protéger son identité ?

Aux États-Unis, il est difficile de garder son anonymat quand on remporte un jackpot. Dans le Maine, la loi impose que les gagnants puissent être identifiés. D’autres États exigent la transparence seulement pour certains montants.

Néanmoins, ce gagnant a trouvé une parade. Il utilise l’entreprise LaKoma Island Investments comme écran pour percevoir son argent. Cette société à responsabilité limitée a émis le billet et officie en tant que représentant légal. Le Maine Lottery a gracieusement accepté d’identifier le joueur uniquement via LaKoma.

Sur les casinos en ligne, on ne s’encombre pas de telles formalités. En effet, rien n’oblige les grands gagnants de loterie ou de jackpot de ces plateformes à décliner leur identité au grand public. La discrétion est assurée. Si vous cherchez une bonne adresse, nos experts ont établi des avis détaillés sur plusieurs casinos qui pourraient aiguiller votre choix.

Pour en revenir au gagnant du Mega Millions du Maine, il a décidé de recevoir un paiement unique en cash. Comme la cagnotte est encore déductible d’impôts, il est finalement reparti avec la coquette somme de 724,6 millions de dollars.