Tricherie avortée sur une table de baccarat

Le casino Marina Bay Sands de Singapour a démantelé rapidement un gang de voleurs. Toute l’action s’est déroulée en à peine quelques minutes. Malgré un plan qu’ils croyaient infaillible, les criminels n’ont pas réussi à tromper les experts de l’établissement de jeux.

Triche au 7 Up Baccarat

Un jeune taïwanais est à la tête de cette association de malfaiteur. Hung Jung-Hao, âgé de 27 ans, s’est chargé de la tâche principale : entrer dans le casino Marina Bay Sands comme un client ordinaire.

Pour rappel, cet établissement de jeux de Singapour figure parmi les lieux de divertissement les plus imposants du pays.

La nuit du 23 décembre 2022, une fois arrivé sur place, Hung se dirige vers les tables de jeu. Il s’installe sur une version 7 Up Baccarat. Jusqu’à récemment, seul le casino Marina Bay Sands proposait cette variante.

Pour les novices, le baccarat est un comme un jeu de devinettes. Les joueurs parient sur la main qui gagne, c’est-à-dire si ce sont les cartes de la banque ou celles du joueur qui remportent la partie.

Le 7 Up possède une certaine particularité : les parties commencent toujours avec la carte 7 en main. Ainsi, certains experts affirment qu’il est possible de compter les cartes.

Jusque-là, Hung ne fait apparemment rien de répréhensible. Toutefois, l’équipe de surveillance de Marina Bay Sands comprend bien vite qu’il ne se contente pas de jouer au baccarat.

En effet, le jeune homme entre en contact avec ses complices via son téléphone portable. Il leur communique ses cartes. Ses compères lui indiquent ensuite le moyen d’assurer la victoire.

Des criminels en cavale

Il n’a fallu que quelques minutes pour que le Marina Bay Sands trace cette activité suspecte. Hung a commencé à jouer à 1h49 et a été arrêté à 1h52. Avis aux tricheurs : ne sous-estimez le personnel d’un casino.

Le Taïwanais a donc été appréhendé, mais ses collaborateurs ont réussi à s’enfuir. Néanmoins, la police est parvenue à identifier 3 des 6 suspects.

Le cas de Hung est plutôt sensible puisqu’il est prouvé qu’il a eu recours à la technologie. Il risque 7 ans d’emprisonnement ou une amende de 150 000$ singapouriens. Et peut-être même les deux.

Compter les cartes au casino

Le comptage de carte est une vieille technique de triche. Cette stratégie est souvent utilisée dans les casinos terrestres. Si bien qu’un joueur qui enchaîne les gains met la puce à l’oreille de la maison.

De nombreuses histoires courent sur des individus qui ont plumé les casinos de Las Vegas en comptant les cartes. Raison pour laquelle, les établissements utilisent plusieurs jeux de cartes.

Au casino en ligne, les choses se corsent un peu. Impossible de compter les cartes sur les jeux de table virtuelle et encore moins sur les tables en direct.