Top 10 des licences de casino en ligne les plus reconnues

licence de casinos en ligne

Une licence iGaming se révèle essentielle pour exercer pleinement dans le secteur des casinos en ligne. Sans ce permis, un site de jeux ne pourra jamais percer dans des juridictions stratégiques.

Ci-après les 10 licences qui indiquent que vous jouez sur un casino en ligne de confiance.

Isle of man Gambling Supervision Commission

Pour une belle entrée en matière, commençons avec la licence délivrée par la Commission de l’île de Man. Pour environ 20 000£, un opérateur sérieux peut jouir de ce permis d’exploitation prestigieux. Depuis 2009, le système d’octroi de licences de la région est réputé pour sa rigueur et ses critères éthiques minutieux.

Curaçao eGaming

Il s’agit là de l’une des licences iGaming les plus répandues au monde. Les titulaires d’un permis obtenu auprès des autorités de Curaçao peuvent notamment s’associer avec des partenaires en B2B et B2C. A priori, les frais de dossier se situent entre 10 000€ et 13 000€. Généralement, la procédure de demande de licence ne dépasse pas 2 mois.

Malta Gaming Authority

La structure de régulation de Malte a pour sa part débuté ses activités en 2001. Crédible et respecté, l’organisme permet aux opérateurs de proposer des solutions de jeux en ligne dans plus de 180 marchés au monde. Une fois qu’un exploitant obtient une licence de la part de la MGA, l’autorisation reste valable pendant 10 ans.

UK Gambling Commission

La licence de l’UK Gambling Commission jouit d’une excellente réputation à l’échelle mondiale. Pour obtenir le feu vert du régulateur britannique, les opérateurs intéressés doivent présenter des documents d’identité, les politiques de l’entreprise, des relevés bancaires ou encore le plan du projet. Sachant que les frais de traitement d’un dossier varient entre 10 000£ et 24 000£.

Kahnawake Gaming Commission

La Kahnawake Gaming Commission compte actuellement plus de 250 opérateurs licenciés à son actif. Son haut niveau d’exigence en matière d’éthique des jeux fait de cette structure canadienne une référence pour les licences iGaming. En plus, rien n’est laissé au hasard pour que les joueurs bénéficient d’un haut niveau de sécurité.

HM Government of Gibraltar License

Gibraltar, une zone frontalière britannique a elle aussi commencé à octroyer ses propres licences de jeux à compter de 2014. Cela dit, l’organisme local se dédie principalement aux opérateurs B2C. L’atout majeur de ce permis réside dans la rapidité de la procédure d’acquisition. Au mieux, il faut compter seulement 2 semaines pour que la demande aboutisse.

Swedish Gambling Authority

Manifestement, l’autorité suédoise des jeux d’argent n’impose pas de limite maximale quant au nombre de licences accordées. C’est une bonne nouvelle pour les opérateurs en quête de nouvelles juridictions à conquérir. À condition qu’ils veuillent bien débourser l’équivalent de 38 000$. L’extension de la licence peut par la suite entrainer des frais supplémentaires.

Danish Gambling Authority

Depuis 2012, la Danish Gambling Authority accorde exclusivement des licences de jeu aux sociétés privées. En vérité, cet organisme est connu comme étant l’un des régulateurs de jeux d’argent les plus stricts de l’UE. Résultat, sa licence sonne comme un gage de qualité aux yeux des joueurs à distance. Raison pour laquelle les opérateurs de sites de jeux s’y intéressent grandement.

National Betting Authority

Sur l’île de Chypre, la National Betting Authority se charge de délivrer des licences éprouvées aux fournisseurs de jeux d’argent en ligne. Visiblement, les candidats doivent disposer d’un capital de départ d’au moins 500 000€ pour être éligibles. En supplément, il est crucial de ne pas intégrer les cryptomonnaies comme forme de paiement.

Alderney Gambling Control Commission

Fondée en 2000, l’Alderney Gambling Control Commission s’engage à respecter les normes internationales les plus élevées. Faisant de son permis d’exploitation l’un des plus fiables dans le domaine de l’iGaming. Par ailleurs, le coût de la délivrance d’une telle licence avoisine les 17 500€ pour la toute première année.