Pourquoi les jeux d’argent sont interdits dans certains pays ?

Plusieurs juridictions interdisent les jeux d'argent en leur sein

Pour de multiples raisons, bon nombre de pays ferment leurs frontières aux jeux d’argent. Que cela relève du domaine physique et/ou en ligne. Pendant que certaines juridictions campent sur cette position, d’autres considèrent de plus en plus ce marché. Tentons d’identifier en quelques paragraphes les motivations derrière ces décisions opposées, mais réfléchies.

Une censure à priori justifiée

Afin d’aller droit à l’essentiel, les risques des jeux d’argent sont la principale raison de leur interdiction dans certains pays. En effet, ce type de divertissement comporte des dangers auxquels les joueurs vulnérables peuvent facilement succomber.

Pour ne citer que les phénomènes d’addiction et ses conséquences néfastes. Apparemment, cette unique raison suffit pour éradiquer les jeux de casino de plusieurs territoires.

Si on prend en compte le cas de quelques croyances, le bannissement des jeux de hasard peut également être une question de culture. Concrètement, aucun musulman n’a la liberté de participer à cette forme de loisirs d’après le Coran. C’est pourquoi la prohibition totale du gambling est de rigueur notamment au sein des Émirats Arabes Unis ou encore au Qatar.

La plupart du temps, l’absence de véritable cadre juridique relatif aux paris mène aussi vers cette même censure. En l’occurrence, les lois qui régissent les jeux d’argent peuvent être floues, voire inexistantes. Alors, il faut attendre que les législateurs se penchent enfin sur le sujet.

Des opinions divergentes

Ces quelques facteurs donnent forcément matière à réflexion aux dirigeants du monde entier. Cela dit, les impôts de la part des opérateurs de jeu peuvent indubitablement gonfler la caisse de l’État. Alors une question se pose : que faire pour en jouir pleinement tout en protégeant les citoyens ?

Face à ce dilemme, plusieurs pays optent pour une sorte de règlementation partielle. Entre autres, ils laissent les touristes jouer aux casinos comme bon leur semble, mais les résidents n’ont pas ce privilège. Tel est le cas pour le Cambodge ou encore la Corée du Nord.

Pour leur part, les États-Unis et le Brésil soutiennent un tout autre point de vue. Ils avancent dans la légalisation de toutes formes de jeux de hasard pour assurer une meilleure protection. De cette manière, les joueurs locaux évoluent dans un environnement sain et rigoureusement régulé.

La France face à l’industrie des jeux de casino

En définitive, chaque nation a sa propre approche pour garder ses citoyens loin des menaces liés aux jeux de casino en ligne et physique. Donc, les règlementations du secteur varient d’un pays à l’autre. Autrement dit, il est préférable de bien les vérifier selon votre localisation au risque de faire l’objet de lourdes sanctions.

La France, par exemple, préfère elle aussi employer la méthode de l’interdiction partielle. Conscient de tous les enjeux de sécurité, le gouvernement restreint le type de jeux autorisés.

Cela ne concerne évidemment pas les parties qui se déroulent dans les établissements terrestres. Cette forme de divertissement est monnaie courante sur le territoire français depuis belle lurette.

Ainsi, l’interdiction susmentionnée porte exclusivement sur les jeux d’argent via internet. À dire vrai, les paris hippiques, les paris sportifs ainsi que le poker en ligne sont bel et bien légaux. Mais les classiques des casinos en ligne comme les machines à sous n’entrent pas dans l’équation.