Jeu responsable : la restriction des paiements bancaires à promouvoir

les banques encouragées à promouvoir le blocage des paiements vers les casinos en ligne

Les banques ont un rôle important dans la prévention de l’addiction au jeu et des autres problèmes générés par un jeu incontrôlé. Au Royaume-Uni, GamCare, œuvre de bienfaisance pour le jeu responsable, appelle ces institutions bancaires à promouvoir les outils de blocage des transactions liées au jeu.

Appellations ambiguës et confuses

De l’autre côté de la Manche, les fonctionnalités de blocage sont déjà proposées par la plupart des banques. Il s’agit d’options donnant la possibilité de restreindre volontairement les transactions effectuées en direction des sites de casinos en ligne et les bookmakers.

Cependant, GameCare pointe du doigt le peu de visibilité dont ces outils bénéficient. L’organisme a particulièrement noté la kyrielle de noms dont ils s’affublent. Cela va du « gel de carte » à « blocage d’un commerçant » ou simplement « restriction » dans les paramètres. Difficile de s’y retrouver pour le joueur lambda.

Ces appellations peu parlantes ne permettent donc pas aux joueurs vulnérables d’être conscients des possibilités qui s’offrent à eux avant que le jeu ne devienne problématique.

L’organisme propose ainsi une standardisation de l’appellation de ce genre d’outils sur les applications bancaires. Par ailleurs, il incite aussi à des emplacements plus intuitifs, à la fois sur mobile et sur leur banque en ligne. Le tout dans le but de sensibiliser les joueurs et favoriser l’usage de ces fonctionnalités.

D’autres recommandations pour protéger les joueurs vulnérables

Ce constat s’est imposé à l’occasion d’ateliers menés par GamCare depuis le début de l’année. De manière générale, les participants ont soulevé la nécessité d’une meilleure promotion des outils de jeu responsable liés aux paiements.

Ainsi, les intervenants ont aussi recommandé que les banques effectuent périodiquement des rappels sur les paramètres de jeu responsable inclus dans leurs applications. C’est particulièrement encouragé lorsque le compte bancaire d’un joueur présente déjà des marqueurs de vulnérabilité.

En outre, l’atelier préconise également que les banques orientent régulièrement leurs clients joueurs vers des services d’aide. En plus de GamCare, le Royaume-Uni compte, en effet, plusieurs autres organismes pour protéger les joueurs.

Une diversité de paiements bancaires possibles au casino en ligne

Si les banques tiennent une si grande place dans la prévention du jeu problématique, c’est que les paiements par banque englobent de nombreuses méthodes de paiement sur les casinos en ligne :

  • Virement bancaire : le plus évident des solutions de paiement, adopté par beaucoup de casinos en ligne. Il sert à la fois pour alimenter son compte casino et retirer ses gains.
  • Cartes bancaires : une façon de payer qui fait partie intégrante de nos mœurs. Elles sont liées au compte bancaire et puisent dans son solde. Utiliser Mastercard, JCB ou autre sur un casino est aussi simple que payer pour une nouvelle paire de chaussures.
  • Open Banking: qui permet de payer directement avec son compte en banque (virement bancaire, donc) tout en bénéficiant de la vitesse d’un paiement avec Visa et compagnie. Volt, Revolut ou Truslty en sont de bons exemples.

Si ces solutions de paiement sont celles qui impliquent plus nettement les banques, certaines ne permettent pas de blocage efficace. En dépit des fonctionnalités mises en place, GamCare a aussi souligné leurs failles durant ses ateliers. Par exemple, le blocage devient difficile, sinon impossible, dès que la carte bancaire est utilisée à travers un e-wallet.