Deux croupiers pris dans une affaire de tricherie à Las Vegas

tricherie par des croupiers au baccarat

Au sein des casinos physiques, il est malheureusement fréquent que des dealers soient impliqués, de manière active ou passive, dans des pratiques frauduleuses. Une autre illustration de cette triste réalité nous parvient justement de Las Vegas.

En effet, deux croupiers du Rampart Casino sont soupçonnés d’avoir participé à une tricherie bien orchestrée. Ces complices auraient favorisé des parieurs pour qu’ils décrochent des milliers de dollars aux tables de baccarat sous leur supervision. Détails sur ce dossier.

Des gains suspects et inhabituels

Cette nouvelle affaire d’escroquerie fait couler beaucoup d’encre à l’heure actuelle. A la fois intrigante et préoccupante, elle remonte à mi-2022 et implique deux dealers au sein du Rampart Casino, à Las Vegas.

Appréhendés par la police le 2 novembre, les présumés coupables, Yuxuan Leng et un autre croupier, ont collaboré étroitement avec deux habitués pour atteindre leur objectif. Celui de tricher au baccara.

Il s’agit d’ailleurs d’un jeu traditionnel très prisé des high rollers du Nevada. Rien qu’en Septembre, le baccarat a enregistré plus de 147 millions $ de paris dans les casinos de l’Etat.

D’après les documents judiciaires, les complices ont chacun raflé plus de 5 000$, grâce à leurs manigances frauduleuses.

C’est un de leur collègue qui a signalé les suspicions en Mai 2022 au Nevada Gaming Control Board. Il voyait ces joueurs chevronnés remporter une série de gains « inhabituels » sur des tables de baccarat. Ce qui a suscité son étonnement, le poussant à solliciter une enquête auprès des autorités.

Grâce au visionnage des bandes de vidéosurveillance, le casino a finalement découvert la technique déloyale adoptée. En effet, ces croupiers dévoilent leurs cartes à leurs compères avant les mises. Au moins, six incidents de ce genre ont été repérés.

Comparution devant le tribunal en décembre

Suite aux signalements, les enquêteurs ont convoqué les joueurs complices. Et lors de l’interrogatoire, l’un a reconnu avoir profité des cartes dévoilées par les dealers. Tandis que l’autre a nié toute implication dans l’affaire.

Pour sa part, Yuxuan Leng, l’un des croupiers suspectés, attend son procès prévu au mois de décembre. L’accusé sera donc confronté à la justice américaine, afin de répondre de ses actes.

En revanche, ni elle ni ses représentants n’ont formulé jusqu’à présent la moindre déclaration.

Quant à l’autre dealer dont l’identité demeure anonyme, aucune date n’a été révélée quant à sa comparution. On sait toutefois qu’il clame jusqu’à présent son innocence. Pour sa défense, il a plaidé son habileté, tout en admettant être particulièrement « négligent ».

Il entend par là que ses gestes, parfois maladroits, ne sont animés d’aucune intention malveillante de sa part.

Rappelons que la tricherie au jeu de hasard constitue une infraction de catégorie C, selon la législation du Nevada. Elle entraîne ainsi jusqu’à 6 ans d’emprisonnement et/ou une amende pouvant atteindre 10 000$.

De nombreuses tricheries au casino

Evidemment, cette escroquerie au Rampart Casino est regrettable. Mais manifestement, son ampleur reste encore modeste en comparaison aux nombreuses fraudes notoires à Las Vegas.

Récemment cette année, quatre joueurs de craps ont été interpellés pour avoir trompé deux établissements du Strip. Pour arriver à leur fin, ils ont utilisé une méthode de manipulation de dés, afin d’altérer les résultats.

Denis Nikrasch, ingénieur des machines à sous, est aussi un grand arnaqueur. En manipulant les jackpots durant 22 ans, il a raflé pas moins de 16 millions.

En 2019, les casinos du Maryland ont également été victimes d’une fraude de grande envergure au baccara.

Tous ces évènements rappellent l’importance de maintenir des normes élevées d’intégrité dans l’industrie du jeu. Mais aussi la nécessité de renforcer la surveillance et les mesures de sécurité au sein des casinos. C’est vital pour assurer la confiance des joueurs.