4 opérateurs suédois lancent un site sur le marché des jeux d’argent

Les entreprises de jeux d’argent s’activent pour promouvoir le secteur. Betsson, Kindred Group, LeoVegas et William Hill ont donc lancé le site Fakta om spel (Faits sur les jeux) afin de mieux informer le public sur les réalités du marché. Cette plateforme fournira des informations, mais également des statistiques. Fakta om spel, des informations pertinentes […]

Les entreprises de jeux d’argent s’activent pour promouvoir le secteur. Betsson, Kindred Group, LeoVegas et William Hill ont donc lancé le site Fakta om spel (Faits sur les jeux) afin de mieux informer le public sur les réalités du marché. Cette plateforme fournira des informations, mais également des statistiques.

Fakta om spel, des informations pertinentes et accessibles

Le manque d’informations laisse souvent place aux spéculations. Ainsi, 4 grosses pointures de l’industrie des jeux d’argent en Suède ont décidé de mettre en place un site d’informations dédié au secteur. Dénommé Fakta om spel, cette plateforme ambitionne de fournir des sources fiables et des statistiques sur le marché agréé. Betsson, Kindred Group, LeoVegas et William Hill vont donc développer le site avec BOS, l’association suédoise des opérateurs de jeux d’argent en ligne.  

La BOS indique que la connaissance du secteur suédois des jeux d’argent est faible. Cette lacune favorise la désinformation notamment sur les conditions d’octroi d’une licence de jeu. Fakta om spel aura donc la lourde tâche d’inverser cette tendance. Grâce à ce portail, le public aura accès aux statistiques sur les taxes et le marketing. Les joueurs obtiendront des détails sur la procédure d’auto-exclusion ou bien sur les limites de dépôt. Le site publiera également différents rapports sur l’industrie du jeu.

Le Secrétaire Général du BOS, Gustaf Hoffstedt, soutient l’initiative et souligne l’importance d’un débat ouvert et libre sur le marché des jeux d’argent. Pour ce dernier, Fakta om spel peut contribuer à un débat plus factuel. « L’idée est que le site se développe au fil du temps et nous aimerions que davantage d’organisations soutiennent cette initiative. Nous savons qu’une meilleure connaissance contribue à un marché des jeux plus sain, plus sûr et plus équitable en soulignant les avantages d’un marché sous licence, mais aussi en mettant en évidence les défis importants sur lesquels le secteur, les autorités, les politiciens et les fournisseurs doivent se concentrer conjointement », précise-t-il.

Le marché suédois en pleine expansion

La croissance du marché des jeux d’argent est exponentielle en Suède. Le pays dénombre actuellement une centaine d’entreprises licenciées qui génèrent des revenus de 15 milliards SEK par an. De plus, elles contribuent à hauteur de 3 milliards SEK par an aux recettes de l’État à travers les diverses taxes sur les jeux.

Depuis la pandémie du Covid-19, le marché suédois a fait l’objet de différentes réformes. Adoptées en juillet 2020, les limites de dépôt de 5 000 SEK par semaine seront maintenues jusqu’en novembre. La même mesure s’applique au plafond de bonus de 100 SEK. Une enquête menée en décembre a prescrit plusieurs dispositions, entre autres la modération spéciale. Par conséquent, toutes les publicités sur les jeux d’argent devront mentionner un avertissement de modération comme pour l’alcool. Des mesures contestées par l’ensemble des opérateurs. Le BOS a par ailleurs affirmé que la priorité devrait s’articuler dans la promotion des casinos en ligne et sites de paris sportifs licenciés. Pour l’association, les précautions prises par les autorités tendent plutôt à renforcer les opérateurs illégaux.