Une affaire d’agression sexuelle au Harrah’s Laughlin Hotel and Casino refait surface après 25 ans

La justice est intemporelle, c’est ce que vient d’apprendre un délinquant sexuel. Il y a de cela 25 ans, celui-ci avait abusé d’une jeune femme dans un hôtel-casino à Laughlin dans l’État du Nevada. Celui-ci a été arrêté le 13 décembre dernier et détenu dans le centre de détention du comté de Clark. Il est […]

La justice est intemporelle, c’est ce que vient d’apprendre un délinquant sexuel. Il y a de cela 25 ans, celui-ci avait abusé d’une jeune femme dans un hôtel-casino à Laughlin dans l’État du Nevada. Celui-ci a été arrêté le 13 décembre dernier et détenu dans le centre de détention du comté de Clark. Il est actuellement poursuivi pour agression sexuelle.

Une fête de graduation de lycée

À la fin du mois de mai 1995, la police a reçu la plainte d’une jeune femme qui a déclaré avoir été agressée sexuellement.  Selon elle, les faits se seraient déroulés au Harrah’s Laughlin Hotel and Casino, situé à environ une heure de Las Vegas.

Elle aurait bu lors d’une fête de graduation dans une chambre du complexe hôtelier. Elle aurait ensuite été prise d’un malaise et se serait évanouie. Alors qu’elle était inconsciente, elle a été emmenée dans une autre chambre où se trouvait le suspect dénommé Enoch Jeremy Spina. Elle n’a repris conscience que des heures plus tard. Elle en a rapidement déduit qu’elle a été victime d’une agression sexuelle.

Après une analyse ADN prélevée sur la jeune femme, il s’est avéré qu’il s’agissait de Enoch Jeremy Spina. Cependant, le manque de preuves formelles a empêché son arrestation.

Une demande Facebook chamboule tout

En 2019, une autre analyse a confirmé que l’ADN trouvé était bien celui de M. Spina. Un détective de la police de Las Vegas a ensuite demandé à la victime si elle souhaitait la poursuite de l’affaire contre le suspect, ce qu’elle a accepté.

Au cours de l’enquête, la police a découvert que M. Spina avait envoyé une demande d’ami à la victime sur Facebook en 2010. La mère de cette dernière lui aurait demandé pourquoi il souhaitait entrer en contact avec sa fille. M. Spina aurait répondu qu’ils avaient tous les 2 fait des erreurs cette nuit et qu’il voulait s’excuser. Il espérait également qu’elle lui pardonne un jour.

Ce sont ses presque-aveux qui ont permis à la police de l’arrêter. Il a été emmené au centre de détention du comté de Clark à Las Vegas et son procès est prévu pour le cours de l’année 2021.