Réouverture du Salon de jeux de Québec dans des conditions d’hygiène strictes

Comme annoncé, le 16 juillet dernier, le Salon de jeux de Québec a effectué la réouverture de ses portes. Étant donné la crise sanitaire provoquée par le coronavirus, l’établissement a mis en place des règles d’hygiène strictes afin de protéger le personnel et la clientèle.

Des mesures sanitaires strictes

L’industrie du jeu au Québec a été lourdement touchée par la pandémie du coronavirus. Depuis le mois de mars, de nombreux établissements de jeux de hasard ont été contraints de fermer leurs portes. Ce mois de juillet, la reprise des activités a commencé timidement. Pour le Salon de jeux de Québec, un établissement géré par Loto-Québec, la réouverture a commencé le 16 juillet dernier. La salle de jeux de hasard n’est pas allée de main morte et prend des précautions et des mesures d’hygiène strictes. Le port du masque et la désinfection des mains sont obligatoires avant l’entrée. Des distributeurs de désinfectants sont placés dans différents points de la salle de jeux. Les heures d’ouverture ont également changé afin d’organiser la désinfection quotidienne des matériels et de l’établissement. La capacité du Salon de jeux de Québec a aussi été réduite à 250 personnes au maximum. Cette mesure a été prise afin de faciliter la distanciation physique, lit-on sur le site officiel de la salle de jeux d’argent. Ainsi, pour éviter les longues queues, l’établissement a mis en place un système de réservation via sa plateforme. La réservation permet d’avoir un accès prioritaire. La clientèle est aussi invitée à suivre les panneaux d’affichage indiquant le sens de la circulation dans le Salon de jeux. Afin les règles d’hygiène, des panneaux de protection ont été installés sur les différents comptoirs.

Révision de l’offre de produits

Pour respecter les précautions imposées par la lutte contre le coronavirus, le Salon de jeux de Québec a aussi adapté son offre de produits. Les machines à sous et les appareils de loterie vidéo demeurent disponibles, mais en respectant les normes de distanciation physique. En outre, les appareils de jeux sont désinfectés après chaque usage. Afin d’éviter tout contact, notamment sur les machines à sous, des stylets neufs sont distribués à l’entrée de l’établissement. Le nombre de joueurs admis sur les jeux de tables a été réduit. Certains jeux de tables comme le blackjack ne sont pas accessibles. Par ailleurs, les clients ne pourront pas manipuler les cartes et les jetons. La clientèle aura besoin de temps pour s’habituer aux nouvelles procédures et aux mesures d’hygiène.

Réouverture des établissements de Loto-Québec

Loto-Québec a procédé à la réouverture de bon nombre de ses établissements depuis le mois de juillet dont le Hilton Lac-Leamy, le Casino de Charlevoix, le Casino de Mont-Tremblant, le Salon de jeux de Trois-Rivières. Les mêmes mesures sanitaires que celles du Salon de jeux de Québec sont observées. Les différentes animations ont été suspendues. Ainsi, les salles de spectacles sont fermées jusqu’à nouvel ordre. Les mêmes mesures ont été prises pour la restauration. Les bars sont fermés et seule la restauration d’appoint est disponible. La société d’État a aussi réouvert ses réseaux de Bingo, de Kinzo et des appareils de loterie vidéo en début juillet.

La reprise des activités permettra à Loto-Québec de reprendre un peu du poil de la bête. Depuis le mois de mars, la société a accumulé les pertes qui s’élèveraient à des centaines de millions. Néanmoins, les comptent ne basculeront pas immédiatement dans le vert étant donné que la capacité d’accueil des établissements de jeux a été sensiblement réduite. De plus, la désinfection et les précautions d’hygiène entraînent de nouveaux investissements. Comme d’autres opérateurs de l’industrie des jeux de hasard, la société devra revoir ses projections sur le long terme.