Réouverture des casinos terrestres en Angleterre le 1er août

Casino The Hippodrome Londres

Soulagement pour les casinos britanniques. Le gouvernement a enfin fixé la date de la réouverture des établissements pour le 1er août. Après 4 mois de fermeture, les casinos peuvent désormais accueillir à nouveau des clients et les employés reprendre leur travail. Par contre, la reprise pour les casinos basés en Écosse et au Pays de Galles n’a pas encore été décidée.

La reprise des casinos britanniques saluée par le BGC

Si la date de réouverture des casinos en Angleterre avait été prévue pour le 4 juillet, ce n’est finalement que pour le 1er août que le gouvernement a donné le feu vert. Cette décision a été confirmée par le Premier Ministre. Les établissements de jeux de hasard emboîtent ainsi le pas aux maisons de paris sportifs et les salles de bingo. Après 4 mois de fermeture dûe à la pandémie du coronavirus, le secteur commence à voir le bout du tunnel.

Le Betting and Gaming Council (BGC), association regroupant les établissements de jeux, a pesé de tout son poids afin que le gouvernement britannique donne son aval. Plusieurs lobby ont aussi été effectués pour obtenir ce résultat selon le communiqué du BGC. L’industrie des jeux a accueilli la réouverture avec soulagement et espoir. Les différents casinos assurent avoir pris les mesures nécessaires bien avant la reprise. Afin d’assurer la protection du personnel et de la clientèle, les établissements ont mis en place des écrans en plexiglas, des systèmes de suivi et de traçabilité, des produits de désinfection des mains et bien entendu des mesures de distance sociale. Les mesures incluent également la désinfection des machines à sous et des surfaces ainsi qu’une capacité réduite pour les casinos et les jeux de table.

Des licenciements inévitables

Malgré cette bonne nouvelle, les licenciements sont inévitables pour certains opérateurs. Genting UK, filiale du conglomérat malaisien Genting, a déjà annoncé que plus de 1 600 emplois risquent d’être supprimés à cause des pertes financières du covid. La firme a pris cette décision malgré les subventions du gouvernement par le biais du régime de congé. Genting UK, comme bon nombre de sociétés de jeux d’argent, est dans une situation critique. Elle est notamment contrainte de fermer 3 de ses 43 sites, dont les casinos de Torquay, Margate et Bristol. D’autres établissements devront être confrontés à d’importantes réductions d’emplois dont, pour certains, plus de la moitié du personnel. Étant donné les graves répercussions du coronavirus, de nombreux casinos pourraient prendre la même voie que Genting UK.

Genting UK logo

À noter que l’industrie des jeux et des paris est l’un des plus grands pourvoyeurs d’emploi en Angleterre. Elle emploie plus de 12 000 personnes et contribue pour près de 300 millions de livres sterling d’impôts. Les casinos assurent également un rôle primordial pour le secteur touristique avec près de 4 millions de livre sterling de recettes par semaine.

Les casinos d’Écosse et du Pays de Galles dans l’incertitude

Si les casinos britanniques ont obtenu le feu vert, le sort des établissements d’Écosse et du Pays de Galles reste encore incertain. Aucune date n’a pas encore été avancée quant à la reprise de leurs activités. Cette incertitude pèse également sur les 2 000 personnes employées dans les casinos écossais et gallois. Le BGC a exhorté l’administration de ces deux nations à trouver une issue afin de leur permettre de retrouver le chemin du travail et de donner une date pour la réouverture des établissements. « Les entreprises ont besoin de clarté et, jusqu’à présent, cela a fait défaut aux deux administrations. Nous les exhortons à travailler avec les casinos pour leur permettre de rouvrir en toute sécurité », souligne un porte-parole du BGC.