Réouverture des casinos en France ce mardi 02 juin

machines à sous casino

DECONFINEMENT. C’est une nouvelle que tous les joueurs attendaient avec impatience : les casinos français qui se situent en zone verte ouvriront leur porte ce mardi 02 juin, sous réserve d’appliquer des mesures sanitaires strictes. Un soulagement pour la profession en grande difficultés pendant le confinement. Zoom sur les mesures mises en place à connaitre pour aller jouer au casino.

Des mesures sanitaires imposées

Après 79 jours d’inactivité, les casinos peuvent enfin de nouveau accueillir les joueurs. La phase 2 du déconfinement annoncée par Edouard Philippe permet aux casinos une reprise partielle de leur activité. Les restaurants et les hôtels liés au casino vont également pouvoir ouvrir. Ce 29 mai, la première organisation patronale du secteur, Casinos de France, annonçait que “les casinos vont pouvoir rouvrir leurs portes à partir de mardi prochain en zone verte, et seront en mesure d’accueillir leur clientèle en parfaite sécurité sanitaire”.

Mais à quel prix ? Le port du masque est obligatoire pour les joueurs, mais également pour le personnel de l’établissement. Du gel hydroalcoolique sera à disposition. Les machines à sous devront également être espacées afin de respecter la mesure de distanciation physique et celles-ci devront être séparées par du plexiglas.

Tous les jeux ne seront pas disponibles : machines à sous et roulettes électroniques seront bels et bien accessibles pour tous les joueurs. En revanche, pour jouer aux jeux de table « traditionnels » autour d’un tapis vert, il faudra attendre encore un peu. Les mesures de distanciation ne sont en effet pas applicables aux parties de poker ou blakjack par exemple.

Sur les 200 casinos actifs dans l’hexagone, seul l’établissement d’Enghien-les-Bains se trouve en zone “orange”, ainsi que les huit clubs de jeux de Paris resteront fermés.

Vers un renouveau des casinos ?

« C’est une bonne opportunité » de réinventer le monde du casino, selon Fabrice Paire, président du groupe Partouche casino. « Il y avait des schémas, hérités souvent des casinos de Las Vegas, où tout était serré, tout était compacté. On a jamais osé casser ces codes, maintenant nous y sommes contraints […] pour aller dans ce sens de la distanciation et du respect des règles sanitaires, nous avons tout ré-écarté, nous avons gagner de l’espace et on se rend compte qu’on est dans un schéma qui n’est pas si mal que ça ».

Le secteur du jeu d’argent met toutes les chances de son côté afin de rassurer les joueurs et de relancer l’activité. Rappelons que ces 3 mois de confinement ont durement impacté les casinos. Selon Fabrice Paire, cette cession de 3 mois équivoquait à une perte de 50 millions d’euros pour le groupe Partouche.