L’usage des cartes de crédit pour les jeux d’argent en ligne pourrait être interdit en Australie

L’utilisation des cartes de crédit dans les casinos et les établissements de jeux terrestres est interdite en Australie. L’extension de cette interdiction sur les jeux d’argent en ligne pourrait également être approuvée. D’après un législateur, différentes institutions bancaires adhèrent déjà à cette nouvelle mesure. Les opérateurs de jeux, ont indiqué, quant à eux, leur désaccord […]

jeux d'argent en ligne australie

L’utilisation des cartes de crédit dans les casinos et les établissements de jeux terrestres est interdite en Australie. L’extension de cette interdiction sur les jeux d’argent en ligne pourrait également être approuvée. D’après un législateur, différentes institutions bancaires adhèrent déjà à cette nouvelle mesure. Les opérateurs de jeux, ont indiqué, quant à eux, leur désaccord sur cette restriction.

Les banques australiennes donnent leur accord

Un changement majeur pourrait affecter le marché des jeux d’argent en ligne. Le député du Queensland Andrew Wallace envisage d’interdire l’usage des cartes de crédit sur les sites de jeux de hasard. Ces cartes ne sont pas acceptées dans les casinos terrestres et les salles de jeux.

Les retraits sur les guichets automatiques de banque à proximité de ces établissements ont également interdits. Le législateur prévoit donc d’étendre ces restrictions sur les jeux de hasard en ligne. Il affirme que le taux d’intérêt élevé impliquent un plus grand risque pour les joueurs et leurs familles. En effet, les joueurs doivent s’acquitter d’un taux d’intérêt de 22% lorsqu’ils « empruntent » de l’argent avec les cartes de crédit.

Le député du Queensland a récemment annoncé qu’il avait obtenu le soutien de nombreuses banques. La National Australian Bank (NAB), la New Zealand Banking Group (ANZ), la Commonwealth Bank, ainsi que de l’ABA recconnaissent qu’un changement s’avère indispensable. Néanmoins, ces institutions financières éprouvent quelques difficultés à mettre en place ces mesures restrictives. Ainsi, l’ANZ propose de prendre exemple sur le Royaume-Uni qui interdit aux opérateurs des paiements par crédit.

Pour le député Andrew Wallace donc, la volonté est au rendez-vous. Il affirme même que 8 Australiens sur 10 approuvent son initiative. Il avance également que les cartes de débit sont une excellentes alternative pour jouer sur les casinos en ligne.

Les opérateurs de jeux n’approuvent pas les restrictions

Le projet a pris une ampleur considérable en Australie. Le lobby représentant les opérateurs de jeux d’argent en ligne, le Responsible Wagering Australia (RWA), réfutent la nécessité d’interdire l’usage des cartes de crédit sur leurs plateformes. Brent Jackson, directeur général de la RWA, déclare qu’il n’y a pas lieu de se préoccuper. Il ajoute qu’il n’y a pas lieu de s’opposer à l’endettement des joueurs quand ils engagent un pari.

Le groupe de lobby avance que les jeux d’argent en ligne font l’objet d’une réglementation stricte. Pour le RWA, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Si le projet de loi du député Andrew Wallace est adoptée, les joueurs ne pourront plus effectuer des dépôts sur les casinos virtuels s’ils ne disposent pas des fonds nécessaires. Le législateur s’attend à une pression des entreprises de jeux d’argent en ligne lorsque cette restriction sera soumise au parlement.

Certaines banques comme Suncorp et Macquarie ont déjà pris la décision de ne plus accepter les paris sur les cartes de crédit.