Lituanie : Amber Gaming condamnée par l’autorité de régulation

Amber Gaming, filiale de 7 Bet, se rend coupable de plusieurs manquements à la loi lituanienne sur les jeux d’argent. En conséquence, la Gaming Control Authority (GCA) lui impose une amende. L’entreprise de jeux de hasard peut faire appel de cette décision. Cependant, cette sanction entache sa réputation. Une amende élevée pour 2 violations de la loi […]

Amber Gaming est sanctionné par l'autorité de régulation du jeu en Lituanie

Amber Gaming, filiale de 7 Bet, se rend coupable de plusieurs manquements à la loi lituanienne sur les jeux d’argent. En conséquence, la Gaming Control Authority (GCA) lui impose une amende. L’entreprise de jeux de hasard peut faire appel de cette décision. Cependant, cette sanction entache sa réputation.

Une amende élevée pour 2 violations de la loi sur les jeux d’argent

Amber Gaming doit payer 31 460 € d’amende pour non-respect de la règlementation en vigueur. Les 12 705 € de cette somme sont relatifs à des accords de jeu conclus avec des étrangers. En effet, une inspection de la GCA dévoile la relation qu’entretient l’opérateur avec 6 joueurs étrangers. Les résultats de l’enquête montrent qu’Amber Gaming a permis à ces ressortissants d’un autre pays d’accéder à leur site Web. Ces passionnés ont donc pu jouer depuis leur lieu de résidence. Cette pratique va totalement à l’encontre de la loi lituanienne. La Lituanie veille farouchement sur son industrie locale. Ainsi, en octobre 2021, la GCA ordonne aux sociétés offshores de ne plus viser les joueurs lituaniens.

Le reste de l’amende d’un montant de 18 755 € concerne une campagne publicitaire. En juillet 2021, le gouvernement lituanien interdit toute forme de publicités prônant les jeux d’argent. Cette restriction englobe les offres de bienvenue, les cadeaux, les tournois et tous les évènements sur les jeux de hasard. La loi s’applique pour tous les jeux de hasard en ligne, mais également hors ligne. Les opérateurs nationaux peuvent mettre des contenus promotionnels sur leur site Web officiel uniquement. Or, Amber Gaming a affiché des publicités sur sofascore.com. Les encarts étaient diffusés en anglais et en lituanien. La GCA constate cette infraction à la loi concernant le marketing externe des jeux durant son inspection.

Une loi visant à protéger les citoyens lituaniens

La règlementation concernant les publicités vise à défendre les Lituaniens contre les dangers du jeu excessif. La pandémie de covid19 a accru l’intérêt des citoyens pour les jeux d’argent. Ce marché a enregistré une forte hausse, que le gouvernement s’efforce aujourd’hui d’encadrer. Selon les experts, les annonces agressives et incitatives contribuent grandement à attirer encore plus de joueurs. Ainsi, l’État espère diminuer l’attrait pour ce type de divertissement en proscrivant toute forme de propagande y afférente. En outre, les autorités souhaitent veiller sur le budget des citoyens et sur leur gestion financière.

La décision de mettre en place une loi d’interdiction résulte d’une enquête menée par le régulateur en novembre 2020. Sur 1001 participants, 52 % ont proposé d’arrêter définitivement les publicités sur les jeux d’argent.

Un vent de changement mondial souffle sur le domaine de la publicité pour les jeux d’argent. D’autres pays prennent des mesures similaires à la loi lituanienne, ou amorcent des étapes vers cette direction. Ainsi, les Pays-Bas prohibent les réclames sur les jeux de hasard avant, pendant ou juste après un évènement sportif. Le pays souhaite préserver les téléspectateurs occasionnels de la tentation de se lancer dans des paris. En Suède et au Danemark, les opérateurs ne peuvent pas proposer des bonus à caractère incitatifs. L’Allemagne, quant à elle, renforce sa loi sur les jeux d’argent, même si elle ne freine pas encore les publicités.