L’histoire vraie de Molly Bloom, la princesse déchue du poker

molly bloom livre

Des parties de poker clandestines avec les plus grandes stars d’Hollywood. C’est bel et bien un film, mais c’est aussi une histoire vraie, l’histoire de Molly Bloom.

Pokers clandestins et stars hollywoodiennes

Originaire du Colorado, Molly Bloom est la fille d’un psychologue et d’une monitrice de ski. Elle pratique le ski et entre dans l’équipe nationale à l’âge de 21 ans. Molly a deux frères, respectivement chirurgien et skieur olympique. Face à de telles prouesses, on pourrait croire qu’elle soit la brebis galeuse de la famille.

Après un séjour en Grèce, la jeune femme s’installe à Los Angeles en 2001. Elle travaille en tant que serveuse et hôtesse de parties de poker privées. Cette étape marque l’initiation de Molly Bloom dans le monde du poker. Les parties se jouent au Viper Room où elle accueille de célèbres personnalités du cinéma américain dont Tobey Maguire ou encore Leonardo DiCaprio. En 2007, elle décide de travailler pour son compte et organise des parties clandestines dans les plus prestigieux hôtels de Los Angeles. D’autres stars du cinéma agrandissent les rangs de la clientèle. Ben Affleck, Macaulay Culkin, Mary-Kate et Ashley Olsen rejoignent le cercle.

Suite à des embrouilles, les joueurs abandonnent les soirées organisées par Molly Bloom. Elle poursuit donc son business à New York et se constitue une nouvelle clientèle avec les financiers de Wall Street. Des sommes faramineuses avoisinant les 250 000 $ étaient mises sur le tapis. Dans un décor luxueux, caviar et champagne sont servis aux joueurs. Quelques années plus tard, rien ne va plus, la mafia russe lui assène un violent avertissement et de plus en plus de clients refusent de payer.

En 2011, le FBI s’intéresse au business clandestin de Molly Bloom. L’enquête se solde par son arrestation ainsi que celle d’une trentaine de personnes en 2013. Accusée de blanchiment d’argent, elle s’en sort plutôt bien avec 1 an de prison avec sursis, d’une amende de 1 000 dollars et de 200 heures de travaux d’intérêt généraux.

Mémoires et adaptation cinématographique

La chute est brutale, mais l’histoire ne s’arrête pas à cette condamnation. Molly couche sur papier son parcours dans le monde du poker clandestin. En 2017, elle publie le livre « Molly’s Game » où poker, argent et luxe font la loi. Le réalisateur Aaron Sorkin porte son extraordinaire histoire à l’écran avec Le Grand Jeu. Ensemble, ils travaillent le scénario, ce qui donne

Film Le Grand Jeu

une adaptation plutôt fidèle à l’incroyable histoire de la Princesse du Poker. Celle-ci se dit d’ailleurs satisfaite de cette version cinématographique. Le réalisateur a fait appel à de grandes figures du cinéma pour sortir ce bijou.

Au grand écran, Jessica Chastain incarne Molly Bloom. Séduisante et déterminée, l’actrice principale réalise une belle incursion dans le monde très marginal du poker. Ses soirées clandestines sont endiablées par le champagne et l’argent qui coule à flots. Idris Elba donne la réplique à Jessica Chastain et fait office d’avocat. Quand l’organisatrice de poker clandestin est face au mur, c’est grâce à sa joute verbale qu’elle n’écope pas l’emprisonnement. Des acteurs de renom comme Kevin Costner et Graham Greene ont aussi été sollicités pour le tournage de « Molly’s Game ».

D’une durée de 1h40mn, le film a bénéficié d’un budget de 30 millions de dollars. À sa sortie fin 2017, Le Grand Jeu est salué par la critique. La performance de Jessica Chastain a été louée à plusieurs reprises. Le film reçoit deux nominations pour les Golden Globes en 2018 : « Meilleure actrice dans un drame » pour Jessica Chastain et « Meilleur scénario » pour le réalisateur, Aaron Sorkin.