Les revenus des jeux d’argent en ligne en hausse en Espagne

Le marché des jeux d’argent en ligne est en pleine croissance en Espagne selon le rapport de la Dirección General del Ordenación del Juego (DGOJ), l’autorité nationale de régulation des jeux. En 2019, les revenus bruts de jeux (GGR) ont enregistré une croissance de 7,04 % soit un total de 748,24 millions d’euros.

Un secteur en forte croissance

Depuis que le secteur des jeux d’argent en ligne a fait l’objet d’une régulation en 2012, la DGOJ publie un rapport trimestriel sur l’évolution du secteur. Le rapport du régulateur espagnol sur l’année 2019 indique que ce marché est en pleine croissance. Les revenus bruts de jeux (GGR) ont atteint 748,24 millions d’euros l’année dernière. Sur ce chiffre, les paris se taillent la part du lion avec 378,3 millions de contributions. Ce segment a connu une croissance de 3,34 % l’année dernière grâce notamment aux paris sportifs.

Les jeux de casino en ligne ont aussi fortement contribué à cette croissance avec 273,92 millions d’euros de revenus. L’année dernière, les concours ont connu un énorme bond de près de 170 %. La part de concours aux GGR est évaluée à 2,7 millions d’euros.

Par contre, les recettes du bingo et du poker ont enregistré une relative baisse. Ces deux segments ont diminué respectivement de 5,6 % et 0,68 %.

Néanmoins, les recettes du secteur ont baissé au 4ème trimestre 2019. La décroissance est estimée à 2,1 % à cause de la baisse des paris sportifs et du poker.

Des joueurs actifs

L’indice de popularité des casinos en ligne en Espagne est dans une phase ascendante. En effet, le nombre de nouveaux joueurs ne cesse de grimper. Les nouveaux comptes de jeux augmentent de 3,86 % par an. L’année dernière, la moyenne mensuelle des nouveaux comptes se chiffre à 265 879. Le même schéma devrait se reproduire en 2020, car les joueurs se sont rués sur les plateformes de jeux d’argent durant le confinement.

Les transactions financières sont également à la hausse. Les dépôts et les retraits enregistrent respectivement une croissance de 15,84 % et 20,44 %.

En 2019, les dépenses marketing s’élèvent à 372 millions d’euros contre 332 millions d’euros en 2018. La grande partie du budget est réparti entre les promotions (128,98 millions d’euros) et les dépenses publicitaires (182,98 millions d’euros).

Les paris sportifs et les machines à sous ont la cote

Le segment « paris » a réalisé un bond fulgurant avec un taux de croissance de 3,34 %. Cette performance est attribuée aux paris sportifs qui augmentent de 11,67 % malgré une légère régression des paris en pré match.

Les jeux de casinos en ligne ont véritablement la cote et réalisent une croissance de 14,93 %. Cependant, par rapport aux années précédentes, l’évolution de ce segment paraît bien inférieure. En effet, la croissance du segment « casinos » était de 46,96 % en 2017 et 33,1 % en 2018. Les machines à sous sont les plus prisées et représentent 54,47 % des jeux de casinos. Depuis leur lancement en 2015, la part de marchés des machines à sous ne cesse d’augmenter. Les jeux de Life roulette et de baccara connaissent également une croissance significative. Par ailleurs, la contribution des parties de roulette conventionnelle et de blackjack a baissé de 0,21 % et 11,96 %.

Le bingo et le poker sont à la traîne. Par rapport à l’année précédente, le bingo est tombé de -5,6 %. À cause de la baisse du cash de poker, ce jeu de table affiche une légère baisse de 0,68 %. Par contre, les concours présentent une excellente hausse de 166,23 % en 2019.

Étant donné que la crise du coronavirus a plutôt été bénéfique pour les jeux d’argent en ligne, on s’attend à de très bons chiffres pour le premier semestre 2020 sur le marché espagnol.