Les publicités sur les jeux d’argent et l’alcool limitées par Google

Les publicités à outrance peuvent être énervantes à la longue. Conscient de ce problème et désireux de satisfaire ses utilisateurs, Google a trouvé une solution à ce problème. A partir de l’année prochaine, les utilisateurs pourront limiter les publicités concernant les jeux d’argent et de hasard. Une limitation et non un arrêt Google Ads et […]

Les publicités à outrance peuvent être énervantes à la longue. Conscient de ce problème et désireux de satisfaire ses utilisateurs, Google a trouvé une solution à ce problème. A partir de l’année prochaine, les utilisateurs pourront limiter les publicités concernant les jeux d’argent et de hasard.

Une limitation et non un arrêt

Google Ads et Youtube, ce sont les premières plateformes qui font inagurer ce nouveau système conçu par le géant américain. Le but de cette nouvelle fonctionnalité est de donner un maximum de contrôle aux utilisateurs. De cette manière, ils peuvent voir ce qu’ils veulent lorsqu’ils le veulent. Cette fonctionnalité sera disponible dès le début de l’année 2021 pour les Etats-Unis. A partir du mois de juin, elle devrait être disponible dans le monde entier.

Les utilisateurs de la plateforme Youtube pourront donc limiter le nombre de publicités liées aux jeux et à l’alcool en les mettant en sourdine. Le communiqué de Google a bien précisé que ce sera une limitation et non pas un arrêt définitif. Cela signifie que les publicités pourront être réactivées par la suite. Selon Debbie Weinstein, la vice-présidente de Youtube, tout dépendra du choix des utilisateurs. Il suffira de cliquer sur un bouton pour désactiver les publicités concernant l’alcool et les jeux. Si les utilisateurs changent d’avis plus tard, il suffira de cliquer à nouveau sur le même bouton et les publicités seront disponibles.

Pour la protection des personnes vulnérables

Dans cette phase de lancement, il n’y aura que les publicités liées aux jeux d’argent et à l’alcool qui pourront être verrouillées. Dans certains pays, ces activités sont considérées comme illégales, les utilisateurs localisés dans ces zones ne verront alors aucune différence. C’est seulement lors de la 2ème phase où les utilisateurs pourront limiter toutes sortes de publicités que cette fonctionnalité sera opérationnelle à 100%.

Le lancement de cette fonctionnalité est un choix fort pour Google. Il rentre dans le cadre de la protection des personnes vulnérables, notamment les mineurs. En effet, les enfants ont désormais un accès plus facile aux plateformes comme Youtube. Or, celles-ci ont une influence énorme sur la manières de penser. En limitant ce genre de publicités, Google contribue alors à protéger les mineurs.