Les législateurs de Macao demandent une évaluation des casinos

macao feux d'artifice

La licence des opérateurs de casinos terrestres à Macao expire en 2022. Le renouvellement de ces accréditations est au centre des débats. D’autre part, la réforme de la réglementation sur les jeux d’argent est aussi sur les rails. Avant de trancher sur ces sujets, les législateurs de la région administrative spéciale de la Chine sollicitent une évaluation des principaux exploitants de casino. Une consultation publique est également prévue se tenir cette année. Apparemment, de grands changements se préparent dans la nouvelle capitale mondiale du jeu.

Évaluation des casinos et révision de la loi sur les jeux d’argent

En 2002, les autorités de Macao ont mis fin au monopole sur les jeux d’argent accordé à SJM Holdings. 5 autres licences de jeux ont été attribuées à Las Vegas Sands, MGM Resorts, Wynn Resorts, Melco Resorts et Galaxy Entertainment. Ces permis de jeux ont une durée de 20 ans et expirent donc l’année prochaine. D’après la réglementation en vigueur, ces accréditations ne peuvent faire l’objet d’un renouvellement. Par conséquent, les opérateurs actuels peuvent perdre leur concession. D’un autre côté, la région se prépare à lancer un appel d’offres et à délivrer de nouvelles licences de jeu.

En outre, les autorités envisagent une révision de la loi sur les jeux d’argent à Macao. Selon les prévisions, cette nouvelle réglementation devrait être ratifiée en septembre.

Cependant, avant de mettre en œuvre toutes ces réformes, les législateurs préconisent une évaluation des 6 casinotiers agréés à Macao. Ces derniers demandent au Bureau d’inspection et de coordination des jeux (DICJ) d’examiner la manière dont ces opérateurs ont exercé leurs contrats durant ces 20 années. Cet organisme devra démontrer si ces sociétés ont respecté la réglementation. Cette démarche vise à mieux informer le public avant d’entamer la consultation sur la révision de la loi sur les jeux de hasard.

Une prolongation des licences envisagée

Les autorités de Macao ont affirmé depuis de nombreuses années vouloir procéder à une mise à jour de la législation sur les jeux. Toutefois, l’initiative reste floue et aucune mesure concrète n’a été présentée jusqu’à présent. Ainsi, les législateurs souhaitent également connaître la position du gouvernement à ce sujet.

Néanmoins, si la région administrative spéciale chinoise entame des réformes, le calendrier risque d’être serré. En effet, la consultation publique et les amendements de la loi sur les jeux et la délivrance de nouvelles licences doivent être traités avant l’expiration des permis de jeux, en juin 2022. De ce fait, les opérateurs s’inquiètent sur le délai relativement court pour réagir et se conformer à la nouvelle réglementation. Pour sa part, SJM Holdings a proposé une prolongation de la validité des licences existantes. Une suggestion qui pourrait être prise en compte, car la loi l’autorise. Pourtant, les accréditations ne peuvent être étendues que sur une période de 5 ans maximum.

Des experts avancent qu’il y a de fortes chances que Macao vote pour la prolongation. En outre, les autorités se sont beaucoup plus focalisées sur la crise sanitaire et la reprise économique. De leur côté, les opérateurs ont joué le jeu en acceptant de préserver les emplois malgré la pandémie et la fermeture des établissements durant une longue période.