Les casinos de Loto-Québec rouvriront dans quelques jours

Loto-Québec gère les casinos de la province canadienne du Québec

Avec le variant Omicron qui plane, l’épidémie de Covid-19 est encore bien présente dans nos quotidiens. Cette situation oblige de nombreux pays à imposer des mesures, afin de juguler la propagation de la maladie. Au Québec, les casinos de Loto-Québec ont fait les frais de ces restrictions et ont été contraints de fermer.

Heureusement, la réouverture prochaine des établissements de jeux de la région a été annoncée. Loto-Québec a déclaré accueillir à nouveau les joueurs à partir du 28 février. Toutefois, chaque salle de jeu ne pourra exploiter que la moitié de sa capacité d’accueil habituelle.

Une réouverture progressive des casinos

L’allégement des mesures sanitaires a été amorcé par le gouvernement québécois le 8 février dernier. Ces mesures avaient été prises pour contenir la propagation du variant Omicron. De fait, Loto-Québec, la société d’État de l’industrie du jeu au Québec, prévoit de rouvrir une partie de ses établissements à partir de ce 28 février.

À cette date, le casino de Charlevoix, le casino de Montréal et le casino de Lac-Léamy seront les premiers à rouvrir leurs portes. C’est également le cas des salons de jeux Québec et Trois-Rivières. Parallèlement, l’entreprise publique Loto-Québec réactive les appareils de loterie vidéo dans les bars.

Cependant, le casino de Mont-Tremblant ne recommencera à recevoir des joueurs que quelques jours après ses frères. En effet, sa réouverture n’est programmée que le jeudi 3 mars 2022.

Port de masque et passeport vaccinal obligatoires

L’annonce de cette réouverture tant attendue a été accompagnée de différentes mesures. Les horaires d’ouverture dépendent de chaque établissement. Concernant la capacité d’accueil, les casinos ne pourront accueillir que la moitié de leur clientèle habituelle. En revanche, les salles de jeux pourront tourner à plein régime.

Selon Loto-Québec, les joueurs devront justifier d’un passeport vaccinal à l’entrée de ses salles de jeux. Autrement dit, avoir reçu deux doses de vaccins reconnus. À l’intérieur, le port de masque sera obligatoire pour tous, autant pour les employés que pour les joueurs. La distanciation sociale et la désinfection régulière des mains seront également requises.

Au ministre canadien de la Santé et des Services sociaux de préciser que le passeport vaccinal et le port du masque ne disparaîtront pas de si tôt. Autant s’y habituer.

Loto-Québec se diversifie

La société d’État Loto-Québec commence ses activités en 1969. Ses débuts font suite à la modification du Code criminel canadien, qui autorise l’exploitation des jeux d’argent. Sa petite structure est alors destinée à implémenter une loterie dans la province du Québec. Elle diversifie pourtant ses activités à partir des années 90, durant lesquelles ses casinos voient le jour.
À l’heure actuelle, Loto-Québec gère 4 casinos : Montréal, Lac-Léamy, Charveloix et Mont-Tremblant. Ces structures emploient près de 4500 personnes. La société d’État est également derrière plusieurs autres établissements de jeux, dont Kinzo et Salon de jeu.