Les applications de jeux d’argent du Play Store disponibles dans 15 pays

Google annonce des changements majeurs. À partir du 1er mars, les applications de jeux d’argent seront disponibles dans 15 nouveaux pays sur le Play Store. Le géant de la technologie impose des critères sélectifs aux éditeurs de jeux, dont la détention d’une licence de jeu. D’autre part, il s’engage à respecter la réglementation en vigueur dans chaque pays.

Google ouvre les applications de jeux de hasard à 15 nouveaux pays

Les applications de jeux de hasard proposés par Google ne sont disponibles que dans quelques pays, dont le Royaume-Uni, la France, l’Irlande et le Brésil. Cette liste pourrait s’allonger très prochainement. En effet, Google annonce que 15 nouveaux pays auront également accès aux applications de jeux d’argent sur le Play Store à compter du 1er mars. Le géant s’ouvre ainsi aux marchés de Belgique, Australie, Canada, Allemagne, Colombie, Danemark, Finlande, Japon, Mexique, Espagne, Roumanie, Suède, États-Unis, Nouvelle-Zélande et Norvège.

Google mettra en place des critères de sélections strictes. Afin de proposer leurs produits dans la boutique d’applications pour les systèmes Android, les fournisseurs de jeux de hasard doivent s’engager à respecter les lois en vigueur dans chaque pays. D’autre part, l’éditeur devra être titulaire d’une licence de jeu dans le pays ou l’État qu’il souhaite desservir. Par conséquent, aucun software ne pourra obtenir d’accord global dans tous ces pays. L’approbation se fera au cas par cas.

Les applications devront également porter la mention « AO » (adulte uniquement) afin d’être inaccessibles aux mineurs. Elles devront aussi présenter des informations concernant le jeu responsable.

Des restrictions spécifiques à chaque pays

Comme Google et les développeurs d’applications de jeux de hasard s’engagent à respecter les réglementations régissant l’industrie du jeu de chaque pays, les restrictions varient donc d’un pays à un autre. Ainsi, aux États-Unis, les applications ne seront disponibles que dans les États où les jeux d’argent sont légaux, à savoir le Delaware, le New Jersey, la Pennsylvanie et le Nevada.

play store

En Allemagne, le Playstore ne proposera que des paris sportifs et des loteries d’État en attendant la validation du nouveau code de lois. En Finlande, la boutique d’applications de Google présentera uniquement les produits de la société d’État Veikkaus.

Les amateurs de jeux d’argent peuvent donc se réjouir, car ils obtiendront différentes applications de jeux de casino, de jeux de hasard et de paris sportifs.

Cependant, cette nouvelle étape que Google s’apprête à franchir ne fait pas l’unanimité. Bon nombre de législateurs et d’organismes œuvrant contre les problèmes de jeux ont pointé du doigt ces applications. En effet, ils s’accordent à dire que les risques de perdre de grosses sommes d’argent sont plus élevés sur les applications mobiles.

Google doit donc prendre son projet avec des pincettes. Faut-il rappeler qu’un autre géant du mobile, Apple, a fait l’objet de procès pour avoir proposé des jeux d’argent considérés comme illégaux sur l’App Store.