Le Sénat américain approuve l’American Rescue Plan d’une valeur de 1,9 trillion de dollars

Le plan de secours du président américain Joe Biden contre la crise du Covid-19 a reçu le feu vert du Sénat. L’American Rescue Plan vise à apporter une aide financière de 1,9 trillion de dollars à différents secteurs clés. L’industrie des jeux de hasard et celle du tourisme font partie des bénéficiaires. Le fonds comprend également […]

drapeau des Etats-Unis

Le plan de secours du président américain Joe Biden contre la crise du Covid-19 a reçu le feu vert du Sénat. L’American Rescue Plan vise à apporter une aide financière de 1,9 trillion de dollars à différents secteurs clés. L’industrie des jeux de hasard et celle du tourisme font partie des bénéficiaires. Le fonds comprend également des aides directes aux employés mis à pied ou licenciés.

Les employés de casino bénéficient d’une allocation

Le vote a été serré samedi dernier, mais l’American Rescue Plan est finalement passé. 50 sénateurs contre 49 ont approuvé ce plan d’urgence pour préserver l’économie américaine. Le programme d’aide financière du président Joe Biden est estimé à 1,9 trillion de dollars. 350 milliards de dollars seront destinés à des gouvernements d’État tel que le Nevada, à diverses collectivités locales ainsi que des comtés.

L’American Rescue Plan a également identifié plusieurs secteurs clés qui bénéficieront de cette aide financière. Les compagnies aériennes, le secteur touristique et l’industrie des jeux d’argent recevront donc des subventions.
Les employés mis au chômage partiel ou licencié à cause de la pandémie du Covid-19 pourront également prétendre à cette manne financière. De nombreux Américains pourront percevoir une aide directe de 1 400 dollars. Par ailleurs, les allocations de chômage sont maintenues à hauteur de 300 dollars par semaine jusqu’au mois de septembre.

Pour le Nevada, les employés pourront profiter d’une couverture complète de primes d’assurance maladie. D’autre part, l’American Rescue Plan prévoit d’augmenter le crédit d’impôt pour la rétention des employés. Cette disposition avait été adoptée dans la loi CARES et elle permet aux employeurs de demander un crédit d’impôt de 5 000 dollars pour chaque emploi à temps plein conservé en 2020 et 14 000 dollars le 1er janvier et le 30 juin 2021.

À noter que l’American Gaming Association avait demandé au Congrès des mesures incitatives pour les entreprises afin de préserver le maximum d’emplois.

Un fonds de secours pour l’industrie du tourisme

L’industrie du tourisme, et parallèlement celle des jeux d’argent, a été fortement touchée par la crise sanitaire du coronavirus. À cause des différentes restrictions sanitaires, les hôtels et les casinos ont dû fermer leurs portes. De plus, la clientèle n’était pas au rendez-vous étant donné la fermeture des frontières américaines aussi bien au niveau national qu’international.

Face à cette situation, le nombre d’emplois dans les hôtels du Nevada a fortement chuté. En décembre 2020, ces établissements hôteliers ont pourvu 127 900 emplois, soit une baisse de 23,6 % par rapport à 2019.
Pour la sénatrice du Nevada, Catherine Cortez Masto, il n’y a pas de solution miracle pour subvenir à tous les besoins du Nevada face à la crise sanitaire et économie. Cependant, cette aide devrait pallier certaines demandes pour les citoyens et pour l’industrie du tourisme.

Sur le plan social, l’American Rescue Plan octroie également des aides de 3 000 dollars par an pour chaque enfant de 6 à 17 ans et 3 600 dollars pour les enfants de moins de 6 ans.

Les résultats du vote montrent que l’adoption de cette loi au sein du Sénat américain n’a pas fait l’unanimité. Toutefois, les acteurs économiques s’accordent à dire que les aides financières constituent une bouffée d’air frais.