Le Nevada augmente la capacité d’accueil des casinos à 35 %

nevada

Les nouvelles mesures prises par le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, devraient ravir les opérateurs de jeux. À compter du 15 février, la capacité d’accueil des casinos est revue à la hausse à raison de 35 %. À partir du 15 mars, ce taux d’occupation devrait passer à 50 %. Ces mesures plus souples font suite à la baisse des nouveaux cas de Covid-19 et à l’administration de vaccins.

Assouplissement des restrictions liées au Covid-19

Bonne nouvelle pour les établissements de jeu du Nevada. Le gouverneur, Steve Sisolak, envisage de rétablir progressivement la capacité d’accueil des casinos. Ainsi, depuis le 15 février, les casinos peuvent monter leur taux d’occupation à 35 %. Lors de leur réouverture, les établissements de jeu ne pouvaient accueillir que 25 % de leur capacité d’accueil afin de respecter la distanciation sociale et les mesures sanitaires.

Ces nouvelles dispositions ont été prises suite à l’évolution de la pandémie dans cet État américain. Selon le gouverneur, le taux de positivité au Covid-19 a baissé à 14,3 % ce mois-ci contre 21,7 % en janvier. « Le nombre moyen de nouveaux cas par jour au cours des 14 derniers jours est inférieur à 700. En décembre, le nombre de cas quotidiens a atteint plus de 2 700 », déclare-t-il.

D’autre part, l’administration de vaccin permet également d’assouplir les restrictions. 390 000 doses de vaccin ont été administrées. D’après le gouverneur, la priorité sera accordée aux employés des établissements hôteliers et de jeux.

Les opérateurs de casinos enthousiastes

Les nouvelles dispositions prises par Steve Sisolak ont été bien accueillies par l’ensemble des opérateurs de casinos du Nevada. MGM Resorts et Caesars Entertainment se sont réjouis d’accueillir plus de visiteurs tout en assurant à veiller au respect des mesures sanitaires.

Grâce à l’augmentation du taux d’occupation, les casinos pourront continuer à remonter la pente. En effet, il est indéniable que la décision du gouverneur revêt une dimension économique. Il reconnaît d’ailleurs que le niveau de chômage est très élevé et que certaines entreprises sont sur une corde raide. Pour leur part, les casinos du Strip de Las Vegas ont enregistré l’année dernière leur plus mauvais résultat depuis 1999. L’État tente ainsi d’assurer un meilleur environnement pour sa principale source de revenus : l’industrie du jeu.

Pour les observateurs, la décision du gouverneur du Nevada paraît judicieuse, voire inévitable. De grandes sociétés de casinos croulent sous les dettes et les structures plus modestes ne peuvent survivre.

Pour sa part, le Nevada Gaming Control Board (NGCB) continuera les inspections. Malgré l’assouplissement des restrictions, les mesures sanitaires doivent être maintenues. Le régulateur veillera ainsi à ce que les dispositifs de santé et de sécurité soient respectés tant pour les employés que pour la clientèle dans les casinos.

Un taux d’occupation de 50 % à partir de mars

Si la tendance des nouveaux cas de Covid-19 reste à la baisse, les restrictions vont être encore plus souples pour les établissements de jeu du Nevada. En effet, le taux d’occupation des casinos est prévu d’être porté à 50 % à partir du 15 mars.

La situation continuera de s’améliorer étant donné que Steve Sisolak envisage de laisser les rennes aux communautés locales. À compter du 1er mai, les communautés locales décideront avec le régulateur sur les changements concernant les restrictions au Covid-19.