L’autorité des jeux de hasard suédois a pénalisé 4 titulaires de licence de casino

Le groupe ComeOn a écopé de lourdes amendes, suite au non-respect des lois régissant les casinos en ligne en Suède. En effet, quatre de ses opérateurs, dont Casinostugan, ComeOn Sweden, Hajper et Snabbare, ont été pris la main dans le sac à offrir des bonus aux joueurs, et ce, à plusieurs reprises. La sanction est […]

drapeau suede jeux de hasard

Le groupe ComeOn a écopé de lourdes amendes, suite au non-respect des lois régissant les casinos en ligne en Suède. En effet, quatre de ses opérateurs, dont Casinostugan, ComeOn Sweden, Hajper et Snabbare, ont été pris la main dans le sac à offrir des bonus aux joueurs, et ce, à plusieurs reprises. La sanction est tombée, les principaux concernés ont reçu un avertissement suivi de frais de pénalité de la part de l’autorité suédoise des jeux de hasard, la Spelinspektionen.

De lourdes sanctions financières pour les opérateurs iGaming concernés

L’autorité des jeux de hasard en Suède, la Spelinspektionen, a été claire sur le sujet. Tout non-respect des législations sur le casino en ligne en Suède doit être sanctionné, selon la gravité de la situation. Pris en flagrant délit en offrant des bonus à plusieurs reprises (plus que la loi ne le permet), quatre marques du groupe ComeOn en ont subi les frais.

Le casino Snabbare, pour avoir offert de l’argent bonus et des Free Spins, a écopé d’une amande de 65 millions de SEK (7,8 millions de dollars). Hajper, pour les mêmes motifs, a reçu des frais de pénalité de 50 millions de SEK (6 millions de dollars). Pour ComeOn Sweden, les pénalités s’élèvent à 35 millions de SEK (4,2 millions de dollars), suite à l’attribution de fond bonus. Avec Casinostugan, les examens ont révélé la proposition d’argent bonus et de Free Spins. Ce qui lui vaut une amende de l’ordre de 25 millions de SEK (3 millions de dollars).

Pour rappel, les sociétés de jeu avec licence suédoise ne peuvent proposer des bonus qu’à la première opportunité de jeu. Et pourtant, les opérateurs Casinostugan, ComeOn Sweden, Hajper et Snabbare ont enfreint cette règle, délivrant des bonus plus d’une fois à des joueurs vulnérables.

La Spelinspektionen estime également qu’en procédant de la sorte, les casinotiers ont porté atteinte à la politique de jeu responsable envers les joueurs. La décision fut alors sans appel, les opérateurs iGaming concernés doivent payer de leurs actes et ont reçu un avertissement chacun.

Une décision qui aurait pu virer au pire

Commettre un tel délit est très grave en Suède, et peut même entraîner la révocation de la licence. Compte tenu de la situation, la Spelinspektionen a été tout de même plus clémente dans sa prise de décision. En effet, les opérateurs de casino en ligne s’en sortent avec seulement des amandes et un avertissement. Ce qui pourrait être pire.

L’autorité suédoise des jeux d’argent espère que cette sanction servira de leçons pour les autres opérateurs. Néanmoins, si les sites de jeux d’argent viennent encore à déroger aux réglementations, la décision sera plus ferme, jusqu’à l’interdiction même d’opérer dans le pays.

Un suivi renforcé dans le respect des législations sur les casinos en ligne

La loi sur les jeux d’argent est stricte en Suède. Et la Spelinspektionen veille continuellement à ce qu’elle soit respectée. Toute violation, quelle qu’en soit sa gravité, ne sera en aucun cas tolérée et sera suivie de sanctions appropriées.

Les titulaires de licence du groupe ComeOn ont ainsi subi des contrôles plus approfondis, l’automne dernier. Les résultats de l’inspection ont d’ailleurs révélé des non-conformités dans le programme d’auto-exclusion et les droits des joueurs face aux préjudices. Les opérateurs ont donc intérêt à être dans les normes, afin d’éviter d’autres interventions réglementaires.