La nouvelle règle pour obtenir une licence aux Pays-Bas

Le confinement obligatoire dû à la propagation du Covid-19 a incité les gens à trouver de nouveaux hobbies à domicile. Cette période a alors rendu les plateformes virtuelles de jeux de hasard et d’argent encore plus populaires. Cependant, tous les sites de jeux en ligne ne sont pas fiables. Aux Pays-Bas, le gouvernement est très strict concernant la protection des joueurs. À partir de 2021, la procédure pour obtenir une licence va évoluer.

L’ancienne démarche

Une licence de jeux en ligne est d’une importance capitale pour les joueurs. En effet, c’est un document qui permet de les protéger puisqu’il confirme que l’opérateur en charge du site est sérieux.

Quand on parle de fiabilité, cela signifie que le casino en ligne s’engage à protéger les données confidentielles et personnelles de tous les joueurs inscrits sur sa plateforme. Il en est de même pour la sécurité des transactions financières. S’il s’agit d’un retrait, le montant doit être mis à la disposition du client assez rapidement. S’il s’agit d’un dépôt, la validation doit se faire instantanément afin de permettre au membre de jouer dès que possible.

Par ailleurs, les résultats doivent être équitables pour tous les membres. Les autorités de régulation peuvent procéder à un contrôle régulier pour vérifier que cette équité soit permanente. Pour obtenir une licence, un casino en ligne devra également contribuer à la lutte contre le blanchissement d’argent. Comme ce fléau est une menace pour toute l’industrie, un manquement à cette règle peut entrainer un retrait immédiat d’une licence déjà obtenue.

Une plateforme virtuelle doit aussi s’engager à promouvoir un jeu responsable. Le site devra alors fournir des preuves de la limitation d’accès de sa plateforme aux mineurs et au contrôle des joueurs excessifs.

La nouvelle règle d’obtention d’une licence

Cela dépend des pays, mais généralement une licence d’exploitation a une durée de 3 ou de 5 ans renouvelables. En cas de faute, un site de jeu en ligne s’expose à des sanctions prononcées par l’organisme qui a délivré la licence. Si la faute commise est grave, la sanction peut aller d’une suspension temporaire à un retrait définitif.

Aux Pays-Bas, la délivrance d’une licence de jeux va être soumise à d’autres conditions supplémentaires. Un site qui effectue une demande devra obligatoirement avoir une existence légale depuis au moins 3 ans. Il devra alors fournir une preuve de ses activités au cours de cette période. L’organisme de régulation des jeux pourra alors voir en profondeur le mode de fonctionnement du site. Cette observation sera étalée sur une période précise de 2 ans et 8 mois. En prenant une durée assez longue, les contrôleurs ne pourront pas rater les irrégularités s’il y en a et les analyser.

Pour M. Jansen, le directeur de l’organisme de régulation des jeux aux Pays-Bas, les casinos devront tous se conformer aux règles annoncées par le gouvernement au mois de septembre 2021 au plus tard.

Il a également précisé que les joueurs hollandais pouvaient très bien s’inscrire sur des plateformes n’ayant pas de licence de jeu. Cependant, ils courent de nombreux risques, à savoir le non-paiement de leurs gains ou encore un retour sur investissement trop bas. Les autorités pourront interdire ces sites frauduleux, mais elles ne pourront rien faire pour récupérer les pertes des joueurs arnaqués.