La Lutte contre la dépendance aux jeux d’argent en ligne renforcée en Suisse

L’addiction aux jeux d’argent et de hasard est un fléau qui atteint de plus en plus de jeunes en Suisse actuellement. Il est alors nécessaire de les sensibiliser face à ce danger et à ses conséquences. C’est justement le but de la campagne Spielen Ohne Sucht lancée conjointement par Perspektive Thurgau et Addiction Suisse.

Le confinement, facteur de hausse des joueurs dépendants

En autorisant les jeux d’argent en ligne, la Suisse s’est exposé au risque de dépendance des joueurs, notamment les jeunes. Pour maintenir le contrôle sur le jeu responsable, le programme Spielen Ohne Sucht (Jouer sans Dépendance) a été mis en place avec quelques vidéos montrant les dangers de la dépendance aux jeux comme les paris sportifs, les cartes à gratter ou encore les jeux de casino. Le marché des jeux d’argent en ligne a connu une forte progression durant la période de confinement lié à la crise du Covid-19. Au cours de cette période, les jeunes de 16 à 24 ans ont été nombreux à découvrir ce secteur et à se lancer. Or selon la fondation Addiction Suisse, les risques d’addiction sont très élevés chez les jeunes, d’où la nécessité de les placer au centre de cette campagne de sensibilisation. Le programme va alors cibler principalement 16 cantons suisses germanophones ainsi que la principauté u Liechtenstein.

Le confinement a été une occasion en or pour les opérateurs en ligne d’attirer une nouvelle clientèle en maximisant les spots publicitaires. Cela a été une grande réussite puisque les nouvelles inscriptions ont augmenté en flèche sur les plateformes de jeux d’argent en ligne. Les diverses offres promotionnelles ont contribué à une amplification des risques de dépendance. Ce sont surtout les jeunes n’ayant pas achevé leur cursus scolaire et à faibles revenus qui sont les plus touchés par ce problème. Addiction Suisse affirme que les publicités sur Internet sont de vrais dangers et incite les jeunes à un jeu excessif.

Sensibilisation et sanctions pour contrer le jeu excessif

La Suisse est l’un des pays les plus stricts en matière de protection contre l’addiction aux jeux d’argent. Il y a 2 ans, une campagne a eu lieu en Romandie pour sensibiliser les jeunes. Le principe était de leur présenter les risques du jeu excessif et de les inciter à une grande prudence. La légalisation des casinos en ligne en 2019 a ensuite été un coup dur pour cette campagne puisque le pays a connu une augmentation drastique du nombre de joueurs dépendants. Même si les sites étrangers restent interdits, cela n’empêche pas les joueurs de s’inscrire sur les plateformes suisses et de développer une dépendance dangereuse.

Pour lutter contre ce fléau, le pays a décidé d’établir une réglementation stricte et sévère pour protéger les personnes à risque. Qu’il s’agisse de casinos terrestres ou de plateformes en ligne, ils ont la possibilité et le devoir d’exclure toute personne manifestant des signes de jeu excessif. Depuis cette décision de l’Etat, on recense exactement 61 452 joueurs interdits de salle ou bloqués sur les casinos virtuels.