La création d’un nouveau régulateur sur la bonne voie à Singapour

singapour

La mise en place d’un nouveau régulateur chargé de superviser l’ensemble de l’industrie à Singapour est sur la bonne voie. Cette annonce a été faite récemment par le ministère de l’Intérieur. En outre, le ministère s’attèle également à la réorganisation de la nouvelle réglementation sur les jeux de hasard qui sera appliquée en 2021.

Le secteur des jeux d’argent sous la houlette de la Gambling Regulatory Authority

Le ministère de l’Intérieur l’avait déjà annoncé en début d’année. Une nouvelle entité sera mise en place pour chapeauter l’industrie des jeux de hasard à Singapour. Dénommé Gambling Regulatory Authority, cet organisme devrait être opérationnel en 2021. En effet, le secteur des jeux d’argent est sous la houlette de plusieurs entités. Ainsi, les deux grands complexes hôtel-casino de Singapour, le Resorts World Sentosa et le Marina Bay Sands, sont réglementés par le Casino Regulatory Authorithy (CRA). Cette agence s’assure notamment que ces établissements ne sont pas sous l’influence d’organisation criminelle. Le CRA veille également à ce que les jeux de hasard ne causent pas de préjudice aux personnes vulnérables. Par ailleurs, le Singapore Tote Board se charge de la réglementation des paris sportifs et de la loterie. En outre, l’Unité de réglementation des jeux de hasard du ministère de l’Intérieur est chargée de superviser les jeux de hasard à distance.

À partir de l’année prochaine donc, le Gambling Regulatory Authority deviendra le seul régulateur à Singapour. Il assurera les fonctions de ces 3 entités. Selon le ministère de l’Intérieur, cette décision permettra à la cité-État une approche holistique du secteur et une meilleure réactivité sur les tendances technologiques et mondiales pour le nouveau régulateur.

D’autre part, les autorités se penchent sur la nouvelle législation sur les jeux de hasard. Cette nouvelle réglementation devrait être effective en 2021.

Le duopole Resorts World Sentosa et Marina Bay Sands prolongé jusqu’en 2031

Les deux casinos terrestres de Singapour, le Resorts World Sentosa et le Marina Bay Sands ont dû fermer leur porte à cause de la pandémie du coronavirus. Ces établissements de jeux d’argent n’ont pu reprendre leurs activités que depuis le 1er juillet. À noter que ces deux opérateurs bénéficient d’un duopole sur le marché singapourien. Le renouvellement de cette exclusivité a été accordé jusqu’en 2030. En contrepartie, les opérateurs doivent investir dans l’extension de leurs établissements. Ils ont consenti à investir 3,3 milliards de dollars chacun.

Cependant, le projet d’extension s’est heurté à la crise sanitaire provoquée par le coronavirus. Genting Group et Las Vegas Sands, les sociétés qui exploitent les 2 complexes singapouriens ont donc été contraintes de revoir leurs plans. Keith Tan, le PDG de l’Office du tourisme de Singapour, a déjà affirmé au mois d’août que les projets d’expansion des casinos vont prendre du retard. Les travaux devront également prendre en compte le nouvel environnement post-coronavirus.

À cela s’ajoutent les maigres performances des 2 opérateurs au cours du premier semestre 2020. La fermeture des frontières de la cité-État a empiré les choses étant donné que les touristes forment la majeure partie de la clientèle. Au mois de juin, Singapour n’a enregistré que 2 200 visiteurs contre 1,6 million en 2019. Le deuxième trimestre 2020 a été catastrophique pour Genting Singapore. La société enregistre une baisse de 94 % de son chiffre d’affaires au cours de cette période.

Mais malgré les piètres résultats financiers et les résultats inévitables, Genting Group et Las Vegas Sands ont déclaré qu’ils poursuivent les travaux d’extension sur leurs établissements singapouriens.