Des mesures strictes pour la réouverture des casinos de Buenos Aires

Dans certains pays, la fermeture des casinos a été plus longue que prévu. C’est le cas de l’Argentine où les établissements de jeux ont dû faire face à une cessation des activités pendant plus de 7 mois. Pour la capitale Buenos Aires, le projet de réouverture des casinos a été annoncé à la fin du […]

Dans certains pays, la fermeture des casinos a été plus longue que prévu. C’est le cas de l’Argentine où les établissements de jeux ont dû faire face à une cessation des activités pendant plus de 7 mois. Pour la capitale Buenos Aires, le projet de réouverture des casinos a été annoncé à la fin du mois d’octobre, mais à la condition de n’utiliser que 20 à 30% de leur capacité d’accueil. Ces conditions ne sont pas vraiment idéales, mais une fermeture totale risquerait d’être fatale au secteur des jeux d’argent.

Des avis divergents concernant la réouverture

Depuis le 16 novembre dernier, les casinos de Buenos Aires ont tous rouvert officiellement. Les autorités avaient ordonné leurs fermetures immédiates en mars pour éviter la propagation du Covid-19. La réouverture des casinos a fait un énorme bien aux opérateurs après 7 mois d’inactivité. En effet, la fermeture des casinos a occasionné des pertes immenses, aussi bien financières qu’en termes de ressources humaines.  

Pourtant, la réouverture des établissements de jeux de Buenos Aires n’a pas été accueillie avec enthousiasme par tout le monde. Pour le maire de la ville Rodriguez Larreta, il est encore trop tôt pour ouvrir les casinos au grand public. Il a tenté quelques démarches pour reporter la réouverture des casinos, mais les autorités ont déjà donné leur feu vert et n’ont plus reculé dans leurs démarches.

Priorité à la sécurité

Avant d’aborder une date pour la reprise officielle, une réunion a eu lieu entre les officiels de Buenos Aires City Loterry et Fernan Quiros, le ministre de la Santé. Ils ont alors longuement discuté des conditions à suivre pour assurer une relance des activités en toute sécurité. Il a alors été convenu que les établissements de jeux ne pourraient recevoir de clients qu’à 30% de leur capacité d’accueil au maximum. La bonne nouvelle a été accueillie avec grand plaisir par les opérateurs même si les mesures sanitaires limitent grandement leur champ d’action. Ils ont compris que la reprise des activités serait vraiment très lente pour éviter une nouvelle hausse des cas de Covid-19.

Comme autres conditions, les établissements sont dans l’obligation de présenter un système de ventilation performant et fonctionnant correctement en permanence. Tous les espaces accessibles au public doivent également être nettoyés régulièrement.

Par ailleurs, tous les visiteurs devront obligatoirement certifier leur bonne santé et qu’ils ne sont pas positifs au coronavirus. La signature de cette attestation est indispensable avant d’entrer dans les locaux des casinos. Pour leur protection, des gels hydroalcooliques seront mis à leur disposition.

Enfin, aucun établissement de jeu ne pourra encore proposer de boisson ou de nourriture aux clients. Cette mesure ne sera levée que lorsque la situation sanitaire s’améliorera.

À l’intérieur, de nombreuses machines à sous seront mises hors service afin d’établir une bonne distanciation entre chaque joueur. Lorsque les joueurs seront sur une table de jeu, ils devront obligatoirement mettre un masque. Pour éviter au maximum les contacts, il y aura une séparation en plexiglas entre chaque place sur la table.