Californie : Orel Gohar, à la tête d’un réseau de machines à sous illégales plaide coupable

Orel Gohar et son frère Yaniv ont fondé un véritable petit empire sur les machines à sous illégales dans le nord de la Californie. Cette magouille leur a permis de récolter 500 000 dollars par an. En 2017, les autorités les appréhendent et Orel Gohar s’enfuit vers sa terre natale, en Israël. Deux ans plus tard, il […]

machines à sous

Orel Gohar et son frère Yaniv ont fondé un véritable petit empire sur les machines à sous illégales dans le nord de la Californie. Cette magouille leur a permis de récolter 500 000 dollars par an. En 2017, les autorités les appréhendent et Orel Gohar s’enfuit vers sa terre natale, en Israël. Deux ans plus tard, il a été arrêté et ce n’est finalement que fin novembre qu’il plaide coupable pour jeu illégal et blanchiment d’argent.

500 machines à sous vidéo illégales à travers la Californie du Nord

Nous avons déjà entendu parler de plusieurs combines sur des machines à sous illégales. Cependant, la petite entreprise des frères Gohar est incroyable.

Orel et Yaniv Gohar exploitent un réseau de machine à sous illégal en Californie, alors que ces jeux d’argent sont prohibés dans cet État sauf dans les casinos amérindiens.

Les équipements sont installés dans divers magasins et bars. Au total, on dénombre 500 machines à sous dans 7 comtés à travers le nord de la Californie. L’entreprise est fructueuse puisqu’un magasin de San Francisco génère à lui seul près de 12 000 dollars de revenus par semaine. De plus, Orel Gohar affirme qu’il gagnait 500 000 dollars par an grâce à cette manigance.

En 2017, les autorités appréhendent les frères Gohar ainsi que 5 autres personnes qui faisaient partie de leur organisation. Cependant, les deux frères ont bénéficié d’une liberté sous caution. Après sa libération, Yaniv Gohar a provoqué un accident de voiture. Accusé de conduite imprudente et de violation de ses conditions de libération, il écope de 4 ans d’emprisonnement.

Les frères Gohar prennent la poudre d’escampette. Ils s’enfuient dans leur terre natale, en Israël. Les enquêtes révèlent que les fugitifs ont pris un avion pour le Mexique. Ensuite, ils se sont rendus à Paris pour finalement se cacher à Tel-Aviv.

Extradition aux États-Unis et aveux

Les enquêteurs ne lâchent pas l’affaire et en juillet 2019, Yaniv Gohar est arrêté en Israël. Par la suite, il fait l’objet d’une extradition vers les États-Unis. En septembre 2019, il plaide coupable et est condamné à 3 ans et neuf mois de prison.

D’autre part, les autorités s’activent pour resserrer l’étau sur Orel Gohar. Celui-ci change souvent d’appartement, mais finalement, il est arrêté en décembre 2019 à Tel-Aviv. Il est également extradé vers le pays de l’oncle Sam. Fin novembre 2020, il plaide coupable pour jeu illégal, blanchiment d’argent et défaut de comparution.

Outre le réseau de machine à sous illégal, les frères Gohar ont également participé à des opérations de blanchiment d’argent. Ils font passer des centaines de milliers de dollars par le biais d’une société de cosmétiques et d’une entreprise de construction.

Orel Gohar devrait comparaître devant le tribunal de Californie en mars 2021. Il pourrait cumulait une peine de 30 ans de prison pour ses divers chefs d’accusation.

L’enquête sur les activités des frères Gohar a débuté par la déclaration d’un informateur anonyme sur une machine à sous vidéo dans un fumoir. Les autorités ont décidé de ne pas négliger l’information étant donné qu’une affaire similaire avait eu lieu en 2017. Un ressortissant israélien connu sous le nom de « Dino the Casino » avait installé des machines à sous illégales dans plusieurs entreprises de Sacramento.