Angleterre et Irlande du Nord : GAMSTOP plus sollicité que jamais

Le feedback 2021 pour GAMSTOP est plus que positif. Cette plateforme d’auto exclusion anglaise bat son record de 2020 avec 25 % d’utilisateur en plus. Croissance du nombre d’auto-exclusion GAMSTOP permet à ses utilisateurs de suspendre leur temps de jeux pendant une durée définie à l’avance : 6 mois, 1 à 5 ans… Cet outil garantit une aide précieuse […]

GAMSTOP : 228 000 joueurs ont opté pour une auto-exclusion sur les jeux d'argent en ligne

Le feedback 2021 pour GAMSTOP est plus que positif. Cette plateforme d’auto exclusion anglaise bat son record de 2020 avec 25 % d’utilisateur en plus.

Croissance du nombre d’auto-exclusion

GAMSTOP permet à ses utilisateurs de suspendre leur temps de jeux pendant une durée définie à l’avance : 6 mois, 1 à 5 ans… Cet outil garantit une aide précieuse aux joueurs compulsifs. « L’évaluation indépendante qui s’est déroulée au 1er trimestre 2021 nous a montré à quel point nos consommateurs ont estimé que le programme avait été efficace pour leur rétablissement », affirme Fiona Palmer, PDG de GAMSTOP.

Lancé en 2017, GAMSTOP est la propriété de l’ONG The National Online Self-Exclusion Scheme Limited. Pour plus d’efficience, ce dernier collabore avec de nombreux organismes et mécènes comme Gamcare, Citizens Advices, Crystal Palace et Brentford FC. L’association est en perpétuelle recherche de partenaires.

Les chiffres de 2021 sont encourageants. En effet, sur 250 000 inscrits, 228 000 ont opté pour une auto-exclusion des jeux d’argent pour un bon moment. Ces résultats sont les fruits des efforts de référencement et d’optimisation de service faite par les responsables. « Nous avons développé le programme pour faciliter l’enregistrement et nous avons travaillé dur pour améliorer notre profil afin d’être plus visibles pour ceux qui pourraient en avoir besoin. Les effets de la pandémie pourraient également avoir un rapport avec cette augmentation » annonce Fiona Palmer.

Accessibilité et portée de Gamstop

Pour profiter de GAMSTOP, les intéressés doivent s’inscrire sur la plateforme en remplissant diverses formalités. Le logiciel collecte le maximum de données possibles de l’utilisateur pour optimiser le programme d’auto exclusion : code postal, numéros de téléphone, adresse mail… La création d’un compte exige le consentement express du joueur. Après cette étape, ce dernier est redirigé vers divers outils : bloqueurs de publicité/transactions, site d’assistance… Tout cela est accessible en ligne et ne nécessite pas de configuration de matériel spécifique.

L’activation du service n’est pas instantanée. Le délai de traitement des demandes est de 24 h. Une fois déclenchée, l’auto exclusion est irrévocable. En effet, aucun retour en arrière n’est possible avant la fin de la période minimum choisie à la souscription. Par ailleurs, le joueur peut proroger la durée du bannissement à la date expiration,.

L’utilisation de GAMSTOP est réservée aux citoyens du Royaume-Uni et d’Irlande du Nord. Pour l’heure, ce service d’auto exclusion est uniquement opérationnel sur les casinos licites de ces pays. Malheureusement, les opus et établissements de jeux illégaux ne sont pas éligibles. En outre, le processus de retour des dépôts de jeu n’est pas du ressort de GAMSTOP, mais des exploitants de casino. En perpétuelle évolution, cet outil vise l’excellence sur tous les points. « Nous nous engageons pleinement à améliorer le service GAMSTOP pour qu’il soit encore meilleur cette année 2022 », annonce Fiona Palmer. La révolution est en marche.