Abus de confiance : une femme encourt 15 ans de prison pour un ticket de loterie

Un Américain remporte 1 000 000 $ grâce à une carte à gratter. Soucieux de garder son anonymat, il a donné à sa cousine l’autorisation d’empocher les gains à sa place. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il a appris que cette femme a détourné son dû.   1 000 000 $ de récompense envolé Accusée du […]

cartes à gratter Hold’Em Poker

Un Américain remporte 1 000 000 $ grâce à une carte à gratter. Soucieux de garder son anonymat, il a donné à sa cousine l’autorisation d’empocher les gains à sa place. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il a appris que cette femme a détourné son dû.  

1 000 000 $ de récompense envolé

Accusée du vol d’un billet de loterie valant 1 000 000 $, Iris Amador Argueta risque 15 années de prison. L’incident a été porté à la connaissance du grand public par les autorités du comté de Nassau et la police de Glen Cove à New York. Ainsi, les rapports stipulent que cette femme de 32 ans a usé de fourberies pour voler l’argent de son cousin.

L’histoire a commencé quand un homme de Long Island a acheté un ticket à gratter « Hold’Em Poker » de 5 $ à loterie d’État de New York. Par la suite, il a décroché un gros jackpot et a demandé à Argueta de récupérer les récompenses afin de rester incognito. Iris Argueta a accepté une compensation de 50 000 $ pour réclamer les gains tout en quittant son lieu de résidence en Virginie pour habiter à Houston, au Texas. Pourtant, l’heureux gagnant a aussitôt compris que sa cousine a extorqué la majeure partie du montant.

En novembre 2020, Iris Argueta a transmis le ticket gagnant par email à la Commission des jeux de New York. À ce moment-là, le comité a effectivement refusé le retrait des gains en personne à cause de la pandémie de COVID-19. Après, elle a falsifié une lettre provenant de l’organisme et l’a présenté à son cousin. Le document indiquait qu’il y avait une erreur, car le prix s’élevait à 20 000 $ au lieu de 1 000 000 $. De ce fait, Argueta a rendu une somme de 13 436 $ à son cousin, soi-disant moins les impôts. Elle a exécuté ce plan sournois sans penser une seconde que son cousin pourrait tomber sur des articles concernant cet énorme gain, et ce fut le cas.

De grosses répercussions

Le cousin d’Iris Argueta a découvert la supercherie sur le site officiel de la loterie de New York. Il a aisément trouvé le communiqué mentionnant son grand succès à 1 million de dollars. En outre, la plateforme soulignait que l’heureuse élue a préféré recevoir un montant de 537 440 $ après les déductions fiscales. Étonnement, Argueta a menacé son cousin de le poursuivre devant les tribunaux lorsqu’il l’a informée de ses trouvailles. Dès lors, le cousin a prévenu les policiers locaux de l’escroquerie. Par conséquent, Eddy Linares du service de police de Glen Cove a pris le dossier en main. Il a soigneusement collaboré avec le bureau du procureur de Nassau pour rassembler les preuves incriminant Iris Amador Argueta. 

À l’issue des enquêtes conjointes, le lieutenant de police John Nagle a précisé que le suspect a été appréhendé. En complément, près de 317 825 $ ont été saisis sur le compte bancaire d’Argueta. Actuellement, elle est confrontée à plus de 15 ans d’incarcération. Joyce Smith, procureur général du comté de Nassau prend l’affaire très à cœur : « cette accusée a exploité la confiance de son cousin, en lui mentant sans scrupule et en le manipulant pour empocher la part du lion du ticket gagnant de 1 000 000 $ ».