13 milliards de $ de pertes fiscales selon l’AGA

AGA jeux illégaux

Selon le dernier rapport de l’AGA, le marché américain des jeux d’argent génère des pertes fiscales estimées à 13 milliards de $. Le rapport estime également que les américains jouent illégalement pour un montant de 511 milliards de dollars par an. Les activités non réglementées comprennent les paris sportifs et les jeux de casino.

Par ailleurs, le gouvernement craint les risques pour la criminalité organisée et le blanchiment d’argent. Ce dernier appelle à des réformes visant à réglementer les sites de jeux d’argent. Ainsi, les risques diminueront, permettant de récupérer les pertes fiscales. Mais formaliser des activités virtuelles demande beaucoup de persévérance et de résolution. Voyons de plus près les détails de ce rapport de l’AGA.

Plus d’un demi-milliard de $ de mises illégales

L’American Gaming Association (AGA) vient de publier un rapport qui fait la une des journaux aux États-Unis. Apparemment, la plupart des gamblers américains plongent dans des sites de jeux d’argent illégaux. Selon les statistiques, les parieurs misent une somme ahurissante de 511 milliards de $ sur les plateformes non réglementées. Eh oui, ce n’est pas une légère affaire.

D’après les idées reçues, les paris sportifs occupent la plus grande place de ce dénombrement. Mais le rapport affirme le contraire. La rubrique sportive ne prend seulement que 63,8 milliards de $. En effet, ce sont les jeux de casino qui dominent dans les statistiques. Le rapport souligne que ces derniers raflent environ 337,9 milliards de $ de mises chaque année.

Alors que les systèmes de paiement demeurent libéraux sur les plateformes de casino, les joueurs prennent leurs aises. Ils jouent au blackjack, roulette, craps et aux machines à sous sans se soucier des mentions légales. De plus, ils n’ont rien à craindre vu qu’ils peuvent opérer dans l’anonymat. Ce qui rend cette affaire encore plus compliquée.

Des recettes fiscales perdues à cause des jeux illégaux

Aux États-Unis, les plateformes de jeux illégales entraînent des pertes considérables en termes de recettes fiscales. Selon les données de l’AGA, les paris sportifs non réglementés couvrent une perte potentielle de 3,8 milliards de $ en taxes. A cela s’ajoute des recettes non déclarées de 13,5 milliards de $.

Ces activités illégales ont également des répercussions sur les recettes fiscales. Les statistiques révèlent une perte de 700 millions de $ pour les paris sportifs et de 3,9 milliards de $ pour les casinos en ligne. Le gouvernement juge nécessaire de mettre en place des réglementations strictes pour protéger les intérêts financiers de l’Etat.

L’AGA estime que la meilleure solution reste la légalisation des paris. Pour rappel, la capitale et 36 États ont déjà approuvé les paris sportifs. Raison pour laquelle ces derniers ne représentent que 12,5% des 511 milliards de $. Si le reste emprunte ce chemin, les pertes fiscales connaîtront une réduction des plus considérables.

Quid des machines à sous en ligne

Les vidéos slots sont les plus nombreuses sur le marché de l’iGaming. Ce n’est pas étonnant si les jeux illégaux se faufilent parmi elles. En 2022, on compte 580 651 machines à sous non réglementées aux États-Unis. Un nombre assez conséquent pour un total de 870 000 slots machines en règle. En somme, environ 40% des slots sont irrégulières dans tout le pays.

Ce qui s’annonce fâcheux dans cette histoire, c’est surtout les gains générés par ces machines non réglementées. Prenons le cas du Nevada. L’année dernière, les machines à sous légales ont enregistré un taux de gain de 7,16% contre 25% pour les non réglementées. Cette statistique révèle que les casinos en ligne fiables disposent de moins de terrain que les sites illégaux.